Gina Haspel est officiellement la première femme à diriger la CIA

  • Falonne Conte | vendredi 25 mai 2018
Source photo google search

Après plus de30 ans de service au « Central Intelligence Agency (CIA) », Gina Haspel qui a 61 ans, devient la première femme à prendre la tête de cette institution américaine…

En présence du Président américain Donald J Trump, sous l’autorité duquel est placée la CIA, Gina Haspel a prêté serment ce Lundi. Elle devient alors, la première femme d’une lignéed’hommes à diriger l’agence depuis sa création en Juillet 1947. Elle succede à Michael Richard Pompeo, qui  lui-même est nommé secrétaire d’état. 

 

Ne cachant pas sa fierté d’être la première femme à pourvoir a ce poste, la candidate confirmée par le sénat américain, en a profité pour louer le « courage » des générations de femmes avant elle qui ont « combattu  les stéréotypes » et « ouvert des portes » peut-on lire sur le site du journal le Montréal.

 

Elle enchaine : « Je suis ici grâce a ces héroïnes qui n’ont jamais recherche la gloire, mais ont été une source d’inspiration. »  Plus loin,  elle déclare «  Nous l’avons fait » écrit-t-on toujours sur le site du journal.  

 

Madame Haspel en se portant candidate, a été l’objet d’une vive polémique. On lui reproche le fait d’avoir dirigée pendant une partie de l’année 2002, une prison secrète de la CIA en Thaïlande où l’on torturait les détenus suspectés d’appartenir à Al-Qaïda.  En effet, on procédait à des simulations de noyades une techniques que le code militaire interdisait mais que le Président Georges W Bush autorisait  a cette époque.



5 vues