Deux personnes décrochent le Nobel de la paix 2018 dont une femme

  • Diane Bissereth | samedi 06 octobre 2018
Photo google search

Le nom de deux (2) récipiendaires du prix Nobel de la paix 2018 a été dévoilé ce 5 octobre. Très engagés dans la lutte contre les violences faites aux femmes en temps de guerre, ces militants ont été récompensés pour leurs travaux respectifs afin d'éliminer l’utilisation de la violence sexuelle comme arme de guerre.

L'activiste Nadia Murad et le Docteur Denis Mukwege sont les deux lauréats du prix Nobel de la paix 2018. Ancienne esclave sexuelle du groupe Etat Islamique, Nadia Murad, jeune irakienne de 25 ans, a été en août 2014, vendue, revendue, violée et torturée par les djihadistes de l’EI après qu'ils aient pris d’assaut le village de Kocho en Irak. Elle a fini par s’échapper de son enfer quotidien trois mois plus tard. Elle réside, depuis, dans le sud de l'Allemagne. A l'issu de tous ces drames, elle est aujourd'hui ambassadrice de l’ONU pour la dignité des victimes du trafic d’êtres humains.

Le gynécologue congolais Denis Mukwege, quant à lui, opère, soigne et répare les femmes congolaises violées et plus souvent mutilées par les soldats qui ravagent la région est de la République Démocratique du Congo (RDC). Prénommé « Réparateur des vagins », le Docteur Mukwege a réparé près de 50 000 femmes au sein de l’Hôpital de Panzi qu'il a fondé en 1999. 

En récompense à leurs travauxpour préserver la vie des femmes, la militante Nadia Murad et le Docteur DenisMukwege ont, respectivement, reçu le prix Sakharov en 2014 et en 2016.

On vous invite à regarder un documentaire réalisé par la journaliste congolaise Maud-Salomé Ekila, Ancienne Rédactrice en Chef de la chaine câblée « Télé Haïti », où on peut voir, en quelques minutes, le nombre de femmes qui ont retrouvé la vie sous les pinces du Docteur Mukwege. 

Cliquez ici :

https://youtu.be/JnW4r0Qf8EM



160 vues