Remise Belizaire, celle qui change le statut de plusieurs femmes rurales

  • Michelle Archille | lundi 15 octobre 2018
Photo soumise par Remise B. Lamarre

Créée le 15 Mars 2009 par Remise Belizaire Lamarre, l'Organisation des Femmes pour le Changement, le Progrès et l'Assainissement (OFCPAS) se livre dans une lutte rigoureuse contre la pauvreté, le viol, l'analphabétisme et toutes formes de violences auxquelles la femme haïtienne serait exposée.

Depuis sa création, l' OFCPAS ne cesse de se battre pour l'autonomisation et l'émancipation des femmes considérées comme primaires dans la société. Ayant son siège à Santo 25, elle est présente dans d'autres départements, tels: l'Artibonite, le Centre, le Nord et le Sud, avec pour mission principale, l'amélioration des conditions de vie de la femme. 

 

Comme beaucoup d'autres organisations actives, l'OFCPAS apporte sa participation dans des secteurs  tels: l'économie, le social, la culture, ect. Et grâce à elle, plusieurs femmes arrivent à posséder au moins une petite entreprise leur permettant de subvenir à leurs besoins. A présent, on compte près de six cent soixante (660) femmes à Anse Rouge possédant chacune leurs propres petites affaires et pensent à les faire grandir afin de mieux servir leur communauté. L’OFCPAS a permis a beaucoup de jeunes de regagner le chemin de l'école. Elle a également contribué à la réduction considérable du taux de violences dans l'endroit précité.

 

En effet, ladite organisation offre plusieurs programmes, notamment l'ALFA dont le rôle est de former les femmes et le Timbo santé mentale qui est une sorte d'appui  psychologique car elle aide les femmes  à reprendre confiance en elles après des mauvaises expériences vécues.

 

Par ailleurs, l'OFCPAS, en partenariat avec des jeunes de la commune de Thomonde clôturera bientôt un centre socioculturel qui aura une bibliothèque, une salle informatique, un auditorium et un terrain de basket-ball. Il y aura également des formations dans différents domaines et un dortoir. "Pour réaliser ce projet, la mairie de Thomonde nous a fait le don d'un carreau de terre" a déclaré  Madame Lamarre, sourire aux lèvres.

 

Remise B. Lamarre vient de recevoir le prix d'entrepreneur social de Digicel, sans oublier que la fondation Henry Céant lui a aussi décerné une plaque d'honneur et mérite pour ses travaux combien nobles réalisés dans sa communauté.



193 vues