Nouveau rebondissement dans l'affaire Nice Simon

  • Diane Bissereth | vendredi 04 janvier 2019
Source photo google search

Deux des charges retenues contre Yves Léonard, en cavale depuis plusieurs mois après avoir violenter Nice Simon, ont été annulé ce 1er janvier par le juge chargé d'étudier le dossier Wando Saint-Vilier.

Tous étaient stupéfaits ce fameux 1er octobre 2018 de voir les bleus sur le corps de la Mairesse de Tabarre Nice Simon. Les images à elles seules étaient la preuve des violences dont elle avait été victime. Dans l'espoir de trouver justice un jour, elle a décidé de porter plainte contre le père de son enfant. Une justice qui ne présentera pas le bout de son nez de si tôt vu que les accusations de tentative d’assassinat et séquestration ont été abandonnées.

 

Une décision qui a automatiquement annulé le mandat d'amener qui avait été émis contre Yves Léonard. Dorénavant, l’accusé est poursuivi que pour voies de fait suivi de coups et blessures.

 

Dans l’attente d'un nouveau rebond dans cette affaire, Nice Simon devra pour l'instant se contenter de ça et continuer à vivre en dépit de ce qu'elle avait vécu les mois écoulés.



15 vues