L’affaire Nice Simon contre Yves Leonard qui devait se présenter à la cour d’appel a été reportée

  • Par Diane Bissereth | vendredi 05 avril 2019
Crédit photo Loop Haiti

Les avocats de la mairesse principale de Tabarre Nice Simon et ceux d’Yves Leonard avaient fait appel au début de l’année après la décision du juge d’instruction Wando Saint-Villier de rejeter les accusations de tentative d’assassinat et de séquestration qui pesaient contre le conjoint de la mairesse. La présentation par devant la cour d’appel de Port-au-Prince qui aurait dû se faire ce 4 avril a été reportée à cause d’un problème dans la composition des juges.

Convoquée à la cour d’appel ce jeudi, l’affaire qui oppose Nice Simon face à Yves Leonard n’a pas été entendue parce qu’un des juges manquait à l’appel. Selon les premières informations, ce dernier aurait été promu à la Cour de Cassation. De ce fait, l’audience a été renvoyée à une date qui n’a toutefois pas été mentionnée. 

 

« Le Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire (CSPJ) doit prendre des dispositions dans les plus brefs délais pour installer un autre président à la tête de la cour d’appel parce qu’aucune ordonnance ne peut-être délivrée vu que l’instance est dysfonctionnelle » a expliqué Mario Delcy, l’un des avocats de Nice Simon au micro de Marc Guerson Phillistin, journaliste de la Radio Television Caraïbes. 

 

Rappelons que le Juge Wando Saint-Villier avait décidé en décembre 2018 que Yves Leonard serait jugé par devant le tribunal correctionnel pour voies de fait suivies de coups et blessures sur la personne de Nice Simon. Quant aux accusations de tentative d’assassinat et de séquestration, elles ont été rejetées par manque de preuve.            



55 vues