Série spéciale.- Eunide INNOCENT est nominée de la 4ème édition de "Femmes au Tribunal de l'Histoire"

  • Par Yves-Ner PERRIN | mardi 09 avril 2019
Photo soumise par Yve-Ner Perrin

Ancienne Ministre à la Condition Féminine et aux Droits des Femmes, est une militante politique engagée

Elle s'est portée tour à tour, candidate à la députation de sa ville natale (Plaisance du Nord), aux Sénatoriales de l'Ouest, et à la mairie de Port-au-Prince. Elle a été responsable des femmes de l'Organisation du Peuple en Lutte( OPL).q

 

Son plus grand désir est de voir les femmes haitiennes investir les espaces de pouvoir, notamment le parlement. En 2015, elle a participé activement à une campagne   de sensibilisation encourgeant la population à voter pour les femmes.

 

Eunide Innocent cultive la vie organisationnelle. Ancienne coordonnatrice adjointe du Réseau Pluriel des Femmes de Partis Politiques (PLURIFEMMES) et de la Cohalition Haitienne des Femmes Leaders ( COHFEL), elle est maintenant Directrice Exécutive de la Plateforme des Organisations de Femmes Haitiennes pour le Développement (POFHAD), structure qu'elle a créée depuis 2014. A travers cette association, elle mène une lutte pour l'égalité des sexes, la justice sociale, l'autonomisation  et la participation politique des femmes.

 

Educatrice de formation, elle détient un Master II en management des organisations d'éducation et de formation .En outre, elle a enseigné dans plusieurs écoles publiques et privées de la Capitale. Elle est l'auteure de résumés de plusieurs brochures de chimie et de biologie pour faciliter l'apprentissage des éléves à travers le pays, surtout celles et ceux du bac.

 

Ancienne cadre du Ministère de l'Education Nationale, elle a contibué à la mise en oeuvre de l'Education pour Tous/tes (PMO/EPT).

 

Dans son dicours d'adieu au Ministère à la Condition Féminine dont elle a été la Titulaire pendant 18 mois, sa dernière phrase était : “Je laisse le costume officiel, je regagne le terrain".

 

Femme de conviction, c'est ce qu'elle fait depuis. Elle vient à  peine de participer à la 63ème Conférence sur le Statut de la Femme (CSW63) au siège des Nations Unies pour partager les expériences d'autres féministes afin de mieux avancer dans la lutte!



80 vues