© %author%

5 femmes au jury du Festival de Cannes 2021

La 74e édition du Festival de Cannes a annoncé hier jeudi, la liste des 9 membres du jury qui seront présents cette année. Les femmes sont en majorité. Elles auront de concert avec les hommes à désigner les meilleurs cinéastes de l’année.

Mylène Farmer, Mati Diop, Maggie Gyllenhaal, Jessica Hausner et Mélanie Laurent sont les 5 femmes choisies pour former le corps du jury aux Cannes 2021. Elles sont de nationalités différentes.

La chanteuse Mylène Jeanne Gautier dite Mylène Farmer est née au Québec. Maman a tort est le titre déclencheur de son succès fulgurant en 1984. Progressivement elle a conquis le coeur de milliers de fans dans les pays francophones ainsi qu’une partie de l’Europe orientale. La présence de l’interprète de « Plus grandir » aux jury de Cannes n’est pas une surprise. Quoiqu’elle n’est pas trop versée dans le cinéma, ses clips sont considérés comme de véritables petits films. Et pour cause, son clip « Pourvu qu’elles soient douces » dure 18 bonnes minutes.

La réalisatrice Mati Diop, née d’un père sénégalais et d’une mère française a reçu en 2019 le Grand prix du Festival de Cannes pour son premier long métrage Atlantique en 2019. Elle a fait partie durant cette même année dans le top 50 des français les plus influents au monde par Vanity Fair. L’actrice de 39 ans qui a eu sa première apparition dans le film 35 rhums, a été influencée à ses débuts par son oncle Djibril Diop Mambéty. Il est l’un des plus grands cinéastes africains de son époque.

Maggie Ruth Gyllenhaal, âgée de 43 ans a eu sa première nomination aux Golden Globes en 2002 pour son interprétation du film « La secrétaire ». Avec un penchant pour les films indépendants, elle a reçu une autre statuette dorée en 2007, pour le titre de la meilleure actrice dans un film dramatique dans Sherrybaby. Au cours de cette même année elle a fait partie du jury du 67e Festival de Berlin. Trois ans plus tard, en 2020, elle a présenté son premier film titré The Lost Daughter.

Après des études à l’Académie de Cinéma de Vienne, Jessica Hausner a co-fondé avec plusieurs partenaires de son pays, Coop99 une maison de production de cinéma en 1999. Sa carrière a débuté à l’échelle internationale en 2000 avec son premier film, Lovely Rita. La réalisatrice d’Amour fou n’est pas à sa première fois au jury des concours cinématographiques internationaux. Aux Cannes de 2011, elle a fait partie des jurés responsables des courts métrages. Trois ans après, elle est invitée à la Mostra de Venise pour s’occuper des longs métrages. En 2016, elle retourne aux Cannes pour désigner le prix d’un Certain regard. Et cette année, elle y sera de la partie mais pour les longs métrages.

L’actrice française Mélanie Laurent a commencé sa carrière internationale à Hollywood en 2009 dans le film de Quentin Tarantino, Inglourious Basterds avec Brad Pitt et Diane Kruger après avoir cumulé plusieurs autres rôles au cinéma européen. Aux Molières 2010, sa participation dans Promenade de santé lui a valu une nomination dans la catégorie Révélation théâtrale féminine. Une année plus tard elle est la maîtresse de cérémonie aux Cannes de 2011. En novembre, elle présente sa première oeuvre cinématographique, Les Adoptés. Écologiste confirmée, elle a co-travaillé avec Cyril Dion sur Demain, un documentaire sur l’environnement. Le film reçoit en 2016 le César du meilleur film documentaire.

Laisser un commentaire

Catégories