© %author%

À la rencontre de la première dauphine de Miss Cap-Haïtien, Esther Dolorès Mésifort

La finale du concours de beauté Miss Cap-Haïtien, déroulée dans les Jardins de l’hôtellerie du Roi Christophe, le 19 décembre dernier a été couronnée de succès. Esther Dolorès Mésifort est celle qui a décroché l’écharpe de la Première dauphine. Le journal Dofen News vous propose un entretien avec la jeune capoise.

Dofen News : Pouvez-vous présenter à nos lecteurs, lectrices ? Quels sont vos passe-temps favoris ?

Esther Dolorès Mésifort : Mon nom est Esther Dolorès Mésifort, âgée de 17 ans, je suis en classe terminale à l’Institution Saint François Xavier. Je suis une passionnée de la mode et du karaté. J’aime la vie et ce qu’elle m’offre. Tolérante, déterminée et surtout honnête.

Mes passe-temps préférés sont : écouter de la musique, surfer sur Youtube en quête de vidéo de miss en vue de me perfectionner, jouer avec mon chien, dialoguer avec ma grand-mère…

D.N : Comment avez-vous vécu l’expérience de Miss Cap-Haïtien cette année ?

E.D.M : J’ai beaucoup appris. J’ai su avoir beaucoup plus de confiance en moi et faire un pas vers l’avant pour vivre mon rêve qui est d’être une miss exemplaire une source d’espoir et de motivation pour les jeunes. La chose la plus importante que j’ai apprise est de croire en mes capacités car je peux faire beaucoup mieux.

DN : Êtes vous satisfaite du résultat ?

E.D.M : Pour une débutante je suis plutôt satisfaite.

D.N : Quel est votre projet pour le futur ?

E.D.M : Je compte terminer mes études, apprendre beaucoup de métiers tels la médecine, la diplomatie etc…afin de ne jamais cesser de travailler pour succéder dans la vie et satisfaire mes besoins ainsi que ceux des autres.
je voudrais me lancer dans le bénévolat, faire du social pour aider les gens. Être une bonne chrétienne et une femme respectée, indépendante.

D.N : Quels conseils avez-vous pour les prochaines jeunes filles qui aimeraient se lancer au concours Miss Cap-Haïtien l’année prochaine ?

E.D.M : je leur conseille de croire en elles, de ne pas avoir peur de se lancer pour le bien de leur rêve, de se donner à fond et avec amour et de faire jaillir la flamme de leur passion pour de meilleurs résultats.

Propos recueillis par Shylene Prempin

Plus de publications

Laisser un commentaire

Catégories