Brutalité conjugale Affaire Nice Simon: la CCFEH appelle la justice à lancer un signal fort

  • Note soumise par la CCFEH | mercredi 03 octobre 2018
792 vues

Photo google search

Port-au-Prince, le mercredi 3 octobre 2018. La Chambre de Commerce des Femmes Entrepreneures d’Haiti (CCFEH) a appris avec stupéfaction la triste et indignante nouvelle de la brutalité subie par Nice Simon, Première citoyenne de Tabarre. Elle condamne avec véhémence les actes de violences perpétrés sur la personne de la Mairesse par son partenaire Yves Leonard.

Le plus grand réseau de Femmes entrepreneures et professionnelles d’Haiti continue de croire que ces actes de violences sont inacceptables et doivent être réprouvés par la société dans son entièreté. La justice doit protéger la victime et lui rendre justice conformément aux lois en vigueur.

 

Par ailleurs, la CCFEH encourage les femmes victimes à ne plus être silencieuses au regard des violations de leurs droits, mais à porter plaintes.

 

La Chambre invite les autorités concernées, à lancer un signal sans équivoque de leur volonté inébranlable pour faire cesser ces violations de droits humains.

 

Enfin la CCFEH se dit solidaire de toutes les victimes qui sont encore silencieuses, et souhaite du courage à Nice Simon pour la suite du processus.

 

Daniella JACQUES, Présidente 



792 vues