« Pou tout ti machann » : Danou Kay chante nos vaillantes petites commerçantes

  • Par Rose Karlande Derosier | mardi 30 juillet 2019
61 vues

Crédit photo : soumise par Marie Daniella Pierre Louis

Marie Daniella Pierre Louis, de son nom de scène « Danou Kay » fait partie de celles qui croient que les femmes représentent le pilier de l’économie haïtienne et qu'elles peuvent grandement contribuer à fonder une vie meilleure en Haïti. À travers son deuxième single titré « Pou tout ti machann », Danou Kay fait parler sa plume afin d’envoyer un vibrant message à la société haïtienne en exposant la vie quotidienne de la femme haïtienne qui se résume surtout en sacrifices constants.

Jointe au téléphone par Dofen News, Danou Kay affirme avoir été insufflée par les moindres faits et gestes d’une petite commerçante ambulante qu’elle côtoie habituellement. Le texte de Danou Kay décrit la vie de cette courageuse mère qui gère toute seule une fratrie de quatre enfants que lui a laissée son mari décédé.


Celle qui joue tout aussi bien la guitare que la clarinette chante la misère de cette femme ; elle chante pour exprimer ses ressentis. Danou Kay chante pour présenter au grand public cette femme, forte et responsable qui croit être contrainte par les vicissitudes de la vie à travailler très dur pour le bonheur de ses progénitures. Elle chante pour montrer l’importance d’une femme qui ne laisse jamais passer un moment sans penser qu’elle a plusieurs vies à sauver.

 

Par sa voix, Danou Kay nous présente cette marchande ambulante qui n'a pas peur de braver les plus grands dangers, qui n'a pas peur des rayons brûlants du soleil, des saisons pluvieuses, ni même des épisodes de tirs sporadique sur son passage.


« Li sou gran ri ya lap dessann, li ap rele li gen pou vann, e l gen 4 nanm ke l ap defann, ak lòt fanmi de li yo depann. Solèy pa fè li anyen, lapli pou li pa anyen, li konn sa li vle, lavi l ap chèche », c'est l'histoire de tant de femmes et jeunes filles en Haïti. Qui ne connaît pas une vaillante femme haïtienne dans son entourage ?  Elle peut être une mère, une tante, une voisine ou même une connaissance.

 

Danou Kay, elle, a pris comme exemple son modèle depuis toujours : sa mère, une femme incroyable, dit-elle. Une couturière passionnée et déterminée qui s'adonne pour répondre aux exigences de sa famille et de sa clientèle.


Par ailleurs, celle qui a bouclé ses études en sciences juridiques en 2015 à l’École de Droits et des Sciences Économiques des Cayes pense que les efforts consentis par les femmes haïtiennes, soit au sein de leur famille soit au niveau de la société haïtienne, n'ont pas de prix. La chanteuse se sent indignée de constater que ces femmes ne sont généralement pas comprises par leur entourage.


Dans sa chanson « Pou tout ti machann » celle qui est diplômée aux Business and Technology institute aux Cayes dénonce les différentes violences que les femmes ont l'habitude de subir, notamment les violences sexuelles, violences physiques, violences psychologiques et morales, violences économiques et environnementales. Elle pense que ces femmes méritent d’être traitées à leur juste valeur. Elle prend l’exemple des « Madan sara » en Haïti qui, quotidiennement, risquent leur vie soit sur des camions délabrés soit sur des animaux en quête d'une vie meilleure.

 

Ces femmes sont la plupart du temps victimes dans de tragiques accidents entraînant chez elles des déficiences ou même pouvant causer leur mort. En effet, Marie Daniella Pierre Louis (Danou Kay) exhorte les autorités concernées à offrir une vie acceptable à ces femmes vulnérables.


La réhabilitation des routes serait selon Danou Kay une très bonne manière de montrer à ces femmes qu'elles sont importantes, une façon d’éviter qu’elles soient constamment victimes d’accident. Elle demande que ces femmes aient accès à la santé, à des crédits qu'elles pourraient rembourser à des taux d’intérêt favorable afin qu'elles puissent payer le loyer, à manger et aussi la scolarité de leurs enfants.


Marie Daniella Pierre Louis, âgée de 33 ans, est chanteuse, musicienne, auteure-compositrice-interprète et poétesse. Elle est née à Port-au-Prince et a grandi au sud du pays précisément dans la ville des Cayes où elle est opératrice dans une ONG et secrétaire générale de la chambre de commerce des femmes entrepreneurs et professionnelles du sud. Elle dit vouloir continuer à œuvrer pour redorer  l’image du pays où elle sera bientôt membre de la chambre de commerce de femmes en Haïti.



61 vues