L’US Open rend hommage à Althea Gibson

  • Par Anne-Sophie Jacquet | samedi 31 août 2019
16 vues

Crédit photo : site investors.com

Pour l’ouverture cette semaine du tournoi de l’US Open à New York, les organisateurs ont rendu hommage à une athlète de tennis que l’histoire avait quasiment oubliée en consacrant une statue à son effigie. Pour que la tennismoman Althea Gibson ne puisse plus jamais tomber dans l’oubli, sa sculpture a été inaugurée devant le stade Arthur-Ashe à New York, la plus grande ville des Etats-Unis.

 

Althea Gibson est née aux Etats-Unis le 2 août 1927 à Silver en Caroline du Sud. Elle devient en 1956 la première noire à remporter un titre de Grand Chelem à Roland Garros. L’année suivante qui a été une période de grande lutte contre la ségrégation raciale dans le pays, elle a gagné l’US Women’s National Championship à Forest Hills. C’est la reine d’Angleterre Elisabeth II en personne qui lui avait remis son trophée. Elle a également réalisé en 1957 et 1958 le doublé Wimbledon-Internationaux des Etats-Unis.

 

 

Althea Gibson a reçu (11) titres du Grand Chelem dans les années 1950. Décédée en 2003, elle a marqué son temps et son époque en étant la pionnière du monde du tennis et ce pas que pour les femmes. 

 

https://www.lemonde.fr/big-browser/article/2019/08/30/l-histoire-oubliee-de-la-premiere-championne-de-tennis-afro-americaine-althea-gibson_5504641_4832693.html



16 vues