© %author%

Des réalisatrices espagnoles montent au créneau après la nomination de Johnny Depp pour le « Prix Donostia »

L’association des réalisatrices espagnoles s’est opposée, ce mardi 10 août à la décision du festival de Saint-Sébastien d’honorer l’acteur américain Johnny Depp. Elle est en rogne par rapport aux accusations de violences conjugales qui ont été émises à l’endroit de l’interprète de Jack Sparrow dans Pirate des Caraïbes, par son ex femme Amber Heard et que la justice britannique a prouvé.

Le Festival international du film Saint-Sébastien sera déroulé entre le 17 et 25 septembre au Pays basque, en Espagne. Il est à sa 69ème édition. L’événement cinématographique va honorer l’acteur Johnny Depp, pour l’ensemble de sa carrière avec le fameux « prix Donostia », qu’il devrait recevoir en présentiel le 22 septembre marquant sa troisième participation à ce festival. Un choix que les réalisatrices ont vivement critiqué.

« Cela transmet un message terrible au public. Ce n’est pas grave si vous êtes un agresseur, tant que vous êtes un bon acteur », a déclaré à l’Associated Press, la présidente de l’Association espagnole des réalisatrices et des médias audiovisuels, Cristina Andreu. Elle a été fort étonnée lorsqu’elle a reçu la nouvelle. La scénariste croit que cet acte peut ternir l’image du festival.

Johnny Depp a été étiqueté par le journal The Sun « d’homme battant son épouse » après les accusations de violences conjugales dénoncées par son ex-femme Amber Heard. Le producteur de cinéma américain a poursuivi le Quotidien pour diffamation. Le verdict du tribunal britannique qui s’était prononcé sur l’affaire a jugé que « la grande majorité des violences conjugales ont été prouvées ».

Laisser un commentaire

Catégories