© %author%

Source photo : soumise par Vanessa Camille

Entre la médecine et l’entrepreneuriat, Vanessa Camille a un avenir tout tracé

La vulgarisation de la pratique entrepreneuriale dans le milieu des Sciences de la santé prend sérieusement de l’élan à travers tout le pays. De plus en plus, les personnels de la santé et les étudiants (es) en médecine ou autres, se laissent emporter par le courant du monde de l’entrepreneuriat. Vanessa Camille est une étudiante finissante en médecine à l’Université d’État d’Haïti (UEH), cheffe d’une entreprise dénommée « Fantasia Event », elle est l’une des 20 bénéficiaires du programme AWE. Retour sur son parcours, sa détermination et son savoir-faire.

Née le 30 décembre 1997 à Port-au-prince, elle est l’unique fille d’une fratrie de 4 enfants. Elle a fait ses études primaires au collège Roger Anglade, ses études secondaire au Collège Harry Brakeman (Une école méthodiste) et est actuellement étudiante en 5ème année à la faculté de médecine de l’UEH. Jeune femme dynamique et disciplinée, elle est membre de plusieurs associations à la fois dans sa faculté, au club de don de sang, club de volontariat, ect. Elle a récemment intégrée le Club : Rotaract E-Club Haïti Global. En dépit de toutes ses activités, depuis huit mois, mademoiselle Vanessa pratique le sport, histoire de rester en pleine forme et en santé.

Tout comme la majorité des participantes du programme AWE, Vanessa a été impatiente de recevoir son mail de confirmation. Une fois la nouvelle reçue, cela a été sa plus grande joie. Elle estime, qu’être l’une des bénéficiaires est une opportunité en or, une opportunité d’apprendre davantage, de grandir et d’interagir avec d’autres entrepreneures. Sa rencontre avec les autres entrepreneures est d’autant plus une très belle expérience. L’atmosphère, dès le début, a été assez agréable. Elles forment quasiment une famille, dit-elle.

Vanessa est initiatrice et fondatrice de « Fantasia Event », une jeune compagnie de confection de paniers cadeaux et d’organisation d’évènements. L’étudiante finissante en médecine, adore ce qu’elle fait comme tâches parallèlement à ses études. Et ses services plaisent à tout le monde. Si pour la confection de paniers cadeaux ses clients (es) individuels (es) lui félicitent pour le côté esthétique de la présentation, pour l’organisation d’évènements, la beauté du décor et la ponctualité de ses services lui ont toujours fait gagner en visibilité et en crédibilité, ce qui lui donne toujours l’espoir d’acquérir de potentiels (es) clients (es). Néanmoins, à part son dynamisme et sa détermination, il n’est pas tout à fait facile pour elle de concilier médecine et entrepreneuriat. Toutefois, elle affirme que pour se faire, elle s’arme tous les jours de courage et de rigueur. Au final ce qui lui permet de jongler entre toutes ses occupations, c’est la gestion du temps.

Selon ce qu’à laisser entendre Vanessa, il existe une pléthore d’entreprise event sur le marché local, elle tient donc compte de la concurrence. Pourtant, elle n’a du tout pas froid aux yeux. De préférence, elle multiplie ses stratégies pour aller de l’avant et faire mieux. L’organisatrice d’évènements croit tout simplement en son savoir-faire, qui, selon elle, est original. Elle reste à l’écoute des désirs de sa clientèle.

Il faut croire que la crise qui sévit dans le pays depuis déjà une dizaine d’années n’est pas sans impact sur le fonctionnement des entreprises. L’insécurité et l’inflation sont deux exemples. La PDG de
« Fantasia Event » n’use pas d’une formule sacramentelle, elle s’adapte tout simplement à la situation du pays et suit le courant de la magie du e-commerce. Ainsi, ses clients (es) font leurs commandes en ligne et elle assure la livraison. Les prix de services et de produits sont abordables et compétitifs, affirme t-elle.

A ce stade de la formation du programme AWE, la sélection des dix finalistes n’a pas encore été faite. En attendant, elle reste positive, elle garde espoir. Déjà, elle croit fermement que sa participation apportera un plus qui lui permettra de grandir et d’apporter du sang neuf à « Fantasia Event ». Elle pense également qu’il lui permettra d’implémenter ses projets qui tardent à se réaliser par manque de financement. Elle a tenu aussi à préciser son adoration à l’encadrement qu’elle reçoit de la part de CEDEL depuis le début.

Pour clôturer la conversation, Vanessa Camille a voulu adresser ces mots à nos lectrices : « À celles qui sont intéressées de près ou de loin à l’entrepreneuriat et qui pense que le programme pourrait les correspondre, sincèrement à la prochaine édition venez, vous ne regretterez pas l’expérience. L’encadrement est superbe. C’est une expérience à faire et qui apportera beaucoup à votre entreprise ».

Laisser un commentaire

Catégories