© %author%

Le bilan de la participation des Haïtiennes aux JO de Tokyo 2020

Une délégation haïtienne composée de 6 athlètes, dont 4 filles avaient représenté Haïti aux Jeux Olympiques qui se sont déroulés du 23 juillet au 8 août 2021 à Tokyo, capitale du Japon. Dans cet article, nous mettons en lumière ces 4 filles, qui malheureusement, n’ont pas pu mettre Haïti sous le feu des projecteurs.

Si Haïti s’est fait remarquer à Tokyo, c’est grâce à la styliste Maëlle David qui avait taillé avec soin les costumes traditionnels haïtiens, classés à la 2e place pour la tenue vestimentaire, par le magazine Outsports.

Haïti a multiplié les défaites à Tokyo. La judokate Sabiana Anestor, a été la première à faire ses adieux à la compétition. Elle a été éliminée au Nippon Budokan (tapis 2) par la Georgienne Tetiana Levytska-Shukvani en finale de la catégorie des moins de 52 kg. Elle s’était inclinée par Ippon (10-0), le samedi 24 juillet.

Un jour plus tard, soit le 25 juillet, Émilie Faith Grand-Pierre, 20 ans, avait pris la première place de sa série en 100 m brasse en 1 minute, 14 secondes et 82 centièmes. Malheureusement, au classement général, elle est terminée 37e sur un total de 42 participantes.

En taekwondo, Lauren Anna Lee ( 17 ans ), a été éliminée en huitième de finale dans un match qui n’a duré que trois rounds. En repêchage, Lauren Anna a remplacé Aliyah Shipman bloquée par le Comité olympique des USA. Malheureusement, elle a une nouvelle fois été battue en trois rounds, par la Brésilienne Milena Titoneli.

Le dimanche 1er août, Muler Jean qui, avec un chrono de 13 secondes 9 centièmes, dans l’épreuve du 100 mètre haies, n’a pris que la septième place de sa série devant Pedrya Seymour (Bahamas). Au classement général de l’épreuve du 100 mètres haies, l’Haïtienne a été classée en 21ème position sur un total de 24 participantes. 

Quelques jours avant la fin de la compétition, une plongeuse d’origine haïtienne, Jennifer Abel, avait mis un terme à sa participation aux JO. 

Rappelons que c’est la Japonaise d’origine haïtienne, Naomi Osaka qui avait allumé la vasque olympique.

Laisser un commentaire

Catégories