© %author%

L’émancipation des femmes dans la Grand’Anse : voilà une belle cause pour Marie Roselore Aubourg

Le combat des femmes haïtiennes pour l’égalité prend de l’envergure de nos jours. Dans le département de la Grand’Anse, il gagne du terrain grâce à une militante féministe qui consacre sa vie à défendre les droits des femmes. Il s’agit de Marie Roselore Aubourg, féministe atypique et multifacette, c’est l’une des femmes qui milite pour l’égalité de genre dans son département.

Journaliste diplomée, politologue, directrice départementale du Ministère du Commerce et de l’Industrie dans la Grand’Anse, Marie Roselore est une personne qui dénonce, combat tous les mécanismes inégalitaires qui se fondent sur une différenciation et une hiérarchisation du féminin et du masculin, c’est-à-dire sur le genre. 

 » Militante politique et féministe  » sont des qualificatifs qui conviennent très bien pour parler de Mme Aubourg. Elle est ausi coordonatrice du mouvement des femmes pour le développement de la Grand’Anse « Mofedga », un grand Réseau d’organisations qui compte 126 associations et plus de huit mille membres.

Interrogée sur l’égalité homme-femme dans l’entreprise qu’elle dirige, la militante nous affirme qu’ au Ministère du Commerce et de l’Industrie dans la Grand’Anse la question de parité est respectée.

Etudiante en 3ème année en sciences juridiques, elle est détentrice d’une maîtrise en administration publique.
Elle était candidate à la Députation pour la circonscription d’ Ansed’hainault ( où elle a vu le jour) et des Irois. Elle était aussi candidate au Sénat pour le Département de la Grand’Anse en 2016. Pour l’année 2021 elle a été nominée dans la catégorie « Emancipation » à Femme Dofen Awards.
Récemment, elle a été récompensée parmi les 11 femmes haïtiennes gardiennes de nos communautés de « Actionsd’elles ».

Cette figure qui travaille pour l’intégration des femmes dans les espaces décisionnels n’entend pas lâcher prise.
Elle veut lutter contre les inégalités de genre, celui du droit et de la justice bien sûr, mais aussi celui des politiques publiques, des politiques menées au sein des entreprises, de l’éducation, de la formation professionnelle et de la culture. 

Laisser un commentaire

Catégories