© %author%

Les femmes entrepreneures,l’ultime espoir d’Haïti .

De tous les temps, de tous les âges, dans plusieurs civilisations et sociétés ,les femmes restent à la maison quand les hommes vont guerroyer. C’est dû au machisme qui veut que les femmes restent au foyer avec les enfants. Mais le seul bon côté qu’on est forcé de reconnaître dans cette assignation à résidence, c’est qu’elle permet à la société de se renouveler. Elle explique aussi pourquoi il y a toujours plus de femmes que d’hommes. Les hommes trop violents, trop bagarreurs, ne vivent pas assez longtemps.

Pour nous transposer au vif du sujet qu’est  » Les femmes entrepreneures l’ultime espoir de notre pays » il faut d’emblée admettre que Haïti n’est pas concrètement en guerre mais en prend un air avec ces crises qui perdurent.
L’insécurité, la banalisation des gangs, confèrent à notre pays un cachet sombre digne de l’horreur sur les champs de bataille.
Cette situation de chaos jour après jour ,fait fuir la classe moyenne dominée par les hommes, la classe qui offre des services. La classe qui cultive un certain entrepreuneuriat déjà assez précaire dans un pays où l’accès au crédit n’existe pas ,et les éléments pour prouver sa solvabilité sont excessifs. Cette classe, actuellement, si elle ne part pas avant la fin de son visa, est à la quête du TPS , cherche un asile sous d’autres cieux ou se résigne d’habiter en République voisine.

Comme l’exprime BIC dans l’une de ses récentes compositions: « y restent que ceux qui ne peuvent pas partir et ceux qui font leur beurre sur le chaos ».
Aujourd’hui ,ne reste pour investir que l’informel qui doit satisfaire la consommation minimale dans un pays où il ne reste que l’ideal de survie qui suppose le manger et le boire.
Alors qui d’autres que les femmes dominent ce secteur qui est le seul qui marche et pourra mourir si et seulement si le pays meurt?
Oui ,les femmes entrepreneures sont pour l’heure les moteurs de notre économie.
Aux décideurs politiques, aux potentiels candidats aux prochaines joutes ,vous avez là devant vous l’essence de la relance de notre économie.
Ne vous contentez pas de promettre mais oeuvrer à la facilitation du crédit, à l’accompagnement des femmes entrepreneures, à leur encadrement professionnel ,en vue de maximiser la croissance et le développement économique du pays. En bref ,investissez en celles qui maintiennent l’économie en vie malgré tout. Un investissement pour un Haïti prospère avec une économie florissante et un développement durable.

Laisser un commentaire

Catégories