© %author%

Mandat d’amener contre la juge Wendelle Coq Thélot et le commissaire divisionnaire Jean Laguel Civil

Le commissaire du Gouvernement près le tribunal de première instance de Port-au-Prince, Me Bed-Ford Claude, a émis un mandat d’amener contre la juge Windelle Coq Thélot et le commissaire divisionnaire Jean Laguel Civil, pour leur implication présumée dans l’assassinat du président Jovenel Moïse.

Dans le premier mandat, le commissaire du gouvernement s’est exprimé en ces termes : “ Le commissaire du gouvernement demande à la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) de prendre les mesures nécessaires aux fins de rechercher, conduire et amener devant le parquet, Windelle Coq Thélot, pour des faits d’assassinat et de vol à main armée au préjudice du président de la République”.

Le commissaire divisionnaire Jean Laguel Civil, un des hauts responsables de la sécurité du président Moïse, fait également l’objet d’un mandat d’amener pour les mêmes accusations. “Le commissaire du gouvernement demande à la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) de prendre les mesures nécessaires aux fins de rechercher, conduire et amener devant le parquet, Jean Laguel Civil, pour des faits d’assassinat et de vol à main armée au préjudice du président de la République”, précise le second mandat.

Il faut rappeler que ce matin madame Windelle Coq et monsieur Ivickel Dabrésil avaient rendez-vous pour une audition à la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif.

Laisser un commentaire

Catégories