© %author%

SOS pour Nephtalie Louis, victime d’un système médical failli

Âgée de 27 ans, Nephtalie Louis a perdu l’un de ses ovaires, est en proie à une tumeur et de fortes douleurs pelviennes. Une situation douloureuse pour la jeune femme qui, victime de l’incompétence de certains docteurs ne connait que peines et souffrances. Ne possédant plus aucun sou à dépenser, elle a lancé sur les réseaux sociaux, un SOS à tous les secteurs de la population. « Pa tann se lè m mouri pou n ap vin depoze jèb flè », pleure-t-elle.

Souffrant depuis 5 ans, soit depuis le 26 octobre 2016, Nephtalie Louis a arpenté pas mal d’hôpitaux du pays, dépensant beaucoup d’argent quitte à demander, dans le but de calmer ses douleurs. Mais sans succès.

« M bezwen konkou pè p la, paske fo m opere. M pa gen problèm m pèdi matris m pèdi ovè. Men fò m alèz. Fò m ka viv. Fò m ka bay tèt mwen manje. Mpa ka viv. M pa ka mache. San medikaman m pa ka fè anyen. Se pil medikaman m ap pran. M pa ka manje. M pa ka domi nan nwit. Bouch mwen pa gou. Anyen pa bon nan vant mwen. Tout sa m manje, m bouke. Men m dlo m met nan vant mwen. M bouke… » désespère t-elle.

Dans cette quête de santé, elle a perdu son petit ami qui a pris une autre femme et a déjà même un enfant selon ses dires. Toutefois, elle lui en veut pas car,  » si l te ret avè m li pa t ap fèl se lajan li t ap gaspiye. Mwen konprann li, pa gen yon paran ki t ap lage yon pitit gason nan men yon jenn fi tankou m », dit-elle.

Gagnée par le désespoir, Nephtalie Louis n’a pas seulement visité hôpitaux mais aussi quelques médias pour dénoncer un certain « Docteur Pierre » de l’hôpital OFATMA, source de son malheur. Ce dernier lui aurait enlevé l’un de ses ovaires sans lui en parler. Avec l’intensification de ses douleurs, un autre docteur du même hôpital, dénommé « Agabus » lui aurait proposé de se faire opérer au sein de l’établissement médical précité et par la suite garanti un travail. Offre qu’elle a déclaré refuser.

« Lè m al jwenn Agabus. Li di m se pa doktè a k ap pale ave w la non se pè de fanmi an. Lè m fin esplike l sa k pase. Li di m erè a pa ka defèt Nephtalie. Nou pra l fè reparasyon an. Nou pral mennen w Bernard Mevs pou Ofatma opere w. W ap fin opere. W ap vin nomal epi pou m ba w yon djob Ofatma », explique-t-elle. Ce à quoi, elle répond, « Lè w fin opere m Ofatma epi doktè Pierre kontinye ap kòche moun Ofatma. Kontinye ap domaje pitit fi moun ».

Après un bref passage à la RTVC, elle affirme avoir reçu des menaces de mort de personnes non identifiées.Désormais sans aucune économie, elle demande et exige réparation et dédommagement de la part de l’institution médicale. « Puiske pòt anfè pa goumen ak pòt an bwa », dit-elle, elle fait un appel à l’aide à l’endroit de toutes personnes qui seraient dans la capacité de l’aider car, elle veut vivre.

Voici les coordonnées que Nephtalie Louis a laissé. +509 36378737/ 42547514.

Dofen News

Laisser un commentaire

Catégories