© %author%

Thara Lajoie troisième Lauréate pour la résidence d’écriture du Centre Pen-Haïti

Dans le cadre du concours en résidence d’écriture organisé par le centre Pen-Haïti, Thara Lajoie est sortie troisième lauréate pour son projet de rédaction d’article sur la violence obstétricale que subissent certaines femmes lors de l’accouchememt aux mains du personnel de santé.

C’est avec une immense joie que la jeune journaliste a reçu la nouvelle de sa nomination pour la résidence d’écriture. Un projet qui lui tient beaucoup à cœur « parce que les femmes subissent toutes sortes de violences dans notre société mais elles n’en sont pas souvent conscientes « . Thara est cette jeune journaliste d’investigation qui trouve plus que normal et urgent d’alerter ce genre de pratique que même les victimes ignorent qu’elles subissent ou ont tout simplement peur d’en parler.
La journaliste d’Enquet’Action a fait savoir qu’investiger sur ce sujet n’a pas du tout été facile puisque la plupart des femmes ont demandé de garder l’anonymat.

La rédactrice en chef du jeune magazine féministe Gran Jipon sera en résidence du 8 avril au 8 mai dans les locaux du Centre Pen et aura aussi à sa disposition le personnel.

Pour cette première session
du  programme de résidence d’écriture implémenté par le Centre Pen-Haïti, Nègès Colas et Stéphana Dorval ont été les premières lauréates à bénéficier de cette aventure mise sur pied « dans le cadre du programme Droits de l’Homme et perspectives de femmes bénéficiant du soutien du fonds #piscaa de l’Ambassade de France en Haïti et de l’appui technique de Umanum » lit-on sur la page Facebook du Centre.

Laisser un commentaire

Catégories