©

Crédit photo : Loop Haiti

Une projection réussie pour Freda ce dimanche

La projection de « Freda », film réalisé par Gessica Geneus, a eu lieu ce dimanche 24 juillet 2022 au Centre Culturel Cinémathèque de Turgeau. Le long-métrage a déjà été distingué à plusieurs reprises à l’étranger.

La séance qui était prévue pour 2 heures de l’après-midi a commencé avec environ 30 minutes de retard, mais dans le public, aussi paradoxal que cela puisse paraître, on pouvait sentir que l’impatience avait laissée place à une vive excitation, ce qui empêchait de voir le temps passé.

Quelques minutes avant la projection du film, Gaëlle Bien-Aimé, l’une des actrices de Freda s’est excusée pour le retard avant de demander aux spectateurs de mettre le téléphone sur silencieux. Tout de suite après, les lumières ont été éteintes et le rideau rouge s’est ouvert, laissant apercevoir le générique de début du film. Les consignes étaient claires : Pas question de filmer ou de prendre des photos. Durant les premières minutes, on pouvait voir l’actrice principale se réveiller d’un cauchemar où elle était en train de se faire violer. Une séquence qui avait donné au film un côté dramatique.

Pop corn, Coca-Cola, les spectateurs se sont mis à leur aise dans la salle de cinéma où la température était agréable. Tout au long du film, ils riaient lors des scènes amusantes…  Ceux qui étaient accompagnés chuchotaient entre eux, ils avaient l’air content.

Il a fallu environ deux heures avant de voir défiler le générique de fin du film sur l’écran. L’allumage des lumières a fait redescendre sur terre ceux qui planaient dans l’univers de Freda. L’air satisfait, ils ont tous applaudi.

Après la projection du film, la réalisatrice Gessica Geneus, en robe jaune, a rencontré le public le temps d’une petite causerie. Assise à côté de Gaëlle Bien Aimé, elle semblait très émue. Le public n’arrêtait pas d’applaudir. Au cours de ce moment d’échange, Gessica Geneus avait invité une actrice, Fabiola Rémy, jouant le rôle de la maman de Freda, à monter sur scène.

Interrogée sur l’histoire du film, elle s’est exprimée en ces termes : « J’ai réalisé un film qui parle de notre réalité. C’est une chose que je ne voulais pas déformer ». Elle a aussi révélé que l’histoire de « Freda » est en quelque sorte inspirée de son propre histoire.

Laisser un commentaire

Catégories