© %author%

Source photo : soumise par Daphnée JC Rosarion

10 CONSEILS POUR GERER LA TRESORERIE DE SON ENTREPRISE EN TEMPS DE CRISE

La trésorerie est le nerf de l’entreprise. Si cette affirmation est vraie à tout moment, elle l’est encore plus en temps de crise car c’est la trésorerie qui permet de faire face aux dépenses courantes et aux imprévus. D’où l’importance de gérer finement sa trésorerie en temps de crise. Voici quelques conseils pour protéger votre trésorerie par des temps difficiles.

Tout d’abord c’est quoi la trésorerie ?
Je pourrai traduire la trésorerie comme le cash flow (l’argent qui rentre vs l’argent qui sort) Si l’argent qui rentre est supérieur que l’argent qui sort vous êtes probablement dans une situation de trésorerie confortable. Si par contre l’argent qui rentre est inférieur à l’argent qui sort, l’entreprise doit rapidement prendre des mesures pour y remédier.

Voici 10 conseils qui vous permettront de gérer la trésorerie de votre entreprise en temps de crise

1) Optimisation de la gestion des stocks
En situation de crise, il faut bien contrôler son stock. Ce n’est pas le moment de s’approvisionner de produits à faible demande. Il faut prioriser les produits qui s’écoule rapidement pour rentrer rapidement les fonds ;

2) Réduction des créances clients
En période de crise, mieux vaut avoir une marge moindre et une trésorerie solide que le contraire! Le meilleur scénario c’est de vendre au comptant. L’autre solution consiste à proposer des escomptes aux clients qui paieraient à moins de 30 jours, voire 15 jours. Cela réduit également la marge mais vous laisse la main sur vos factures.
Avoir également un bon plan de recouvrement pour ne pas laisser vos fonds dormir.

3) Augmentation des délais de paiement des fournisseurs
En période de crise il pourrait être difficile, mais vous pouvez toujours négocier avec vos fournisseurs des délais plus longs de paiement. De plus, essayer de diversifiez vos fournisseurs ca veut dire, faites en sorte de ne pas dépendre d’un fournisseur précis.

4) Soignez vos relations
Faites attention à la relation avec clients et fournisseurs. Vous aurez besoin de toute la crédibilité pour passer la crise (encaisser plus rapidement les règlements clients et/ou payer plus tard les fournisseurs).

5) Négociez avec votre banque (moratoire ou restructuration)
Ne faites pas l’erreur de dire que mon banquier connait la situation de mon entreprise. Il est important de rester en contact avec votre banquier pour être au courant des mesures d’allègement qui sont disponibles pour les clients.
En autre mesure vous pouvez négocier un moratoire sur le principal
Ou même une restructuration des termes et conditions de votre crédit
Ces mesures pourraient vous aider à diminuer la pression sur votre cash flow pendant la période de crise.

6) Epargner autant que vous pouvez
Epargner tant que vous pouvez. L’habitude d’épargner est un bon système de gestion.
«What ever you do in business, remember don t ever run out of cash”

7) Prévoyer de rembourser des dettes
Si vous avez été prévoyant dans les années antérieures et que vous avez pu faire des réserves, l’une des mesures que vous pouvez entrevoir c’est réduire vos dettes ou une partie de vos dettes surtout celles qui ont un taux d’intérêt plus élevé.
Cette mesure aussi a pour effet de réduire vos dépenses en frais financiers

8) Marketing et publicité
Il est vrai qu’en période de crise vous me diriez que ce n’est vraiment pas le moment de faire de la publicité. C’est vrai, mais ne baissez pas les bras.
Utilisez les nouvelles technologies, les réseaux sociaux, notamment, ceux qui vous permettent de réduire vos coûts et accroître votre compétitivité. . Ils vous offriront une bonne longueur d’avance.

9) Passez en revue toutes vos dépenses
Eliminez les dépenses qui ne sont pas prioritaires. Toutefois, n’oubliez pas votre personnel (vos ressources humaines): jouez la carte de la transparence, c’est le seul moyen de garder leur confiance et de resserrer les rangs de votre équipe.

10) Avoir un plan de trésorerie (cash flow) performant et mensuel
Ce plan permet d’analyser rapidement les écarts (différences) entre le cash flow prévisionnel et le cash flow réel. Cela permet d’actionner votre ligne de crédit bancaire, si vous en avez, par exemple au bon moment : (pour ne pas utiliser le découvert inutilement), ni trop tard (pour que l’utilisation du découvert bancaire soit efficace).

La gestion de la trésorerie (cash flow) permet d’éviter à l’entreprise de se retrouver en cessation de paiements à condition de mettre en place des solutions d’équilibrage qui doivent être en adéquation avec la situation économique et financière de l’entreprise. Il convient donc d’adopter une attitude prospective pour éviter ces difficultés, et, en amont, d’avoir une réflexion sur les modalités à mettre en œuvre pour retrouver une trésorerie plus saine.

Laisser un commentaire

Catégories