© %author%

Bagèt Sant Dans clôt sa résidence de tradition artistique et création

La crise sanitaire, ajoutée aux soubresauts politiques du pays ont modifié le plan, ou encore le fonctionnement de toutes les institutions, et Bagèt Sant Dans n’en est pas exempt. Paralysée à cause de ces raisons précitées, l’école de danse a mis sur pied depuis le mois de janvier 2021, un programme pour les boursières de la compagnie. Ces dernières, venues des banlieux défavorisés du pays, bénéficient de cours de danse gratuitement, grâce au support de bonnes âmes qui ont payé les frais.

L’insécurité qui bat son plein dans la capitale constitue un autre trouble au déroulement de ce programme. A ceci, Bagèt Sant Dans a répondu par une résidence en faveur des 25 jeunes boursières, du 12 au 28 février. Cette dernière sera close ce dimanche 28 février, au local du Centre d’éducation spéciale, à la ruelle Alerte.

Environ deux semaines où ces 25 jeunes filles se sont adonnées au plaisir des danses traditionnelles, deux semaines où le tam-tam leur est devenu familier, et deux semaines où elles ont dansé en toute quietude. Il est maintenant venu le temps de restituer ces ateliers, de s’ouvrir au grand public, et de partager avec les autres le fruit de ces deux semaines d’apprentissage selon les aveux des responsables.

Les initiateurs ont poursuivi des objectifs bien définis: Travailler les rythmes traditionnels en voie de disparition, établir une connexion avec le monde de la danse et ses environs, développer les capacités d’imagination et de création des danseuses de la compagnie Bagèt.

Classes de ballet, de Hip-Hop, classes de traditionnelles, Afro-dance, classe de tambour, atelier de peinture, atelier de Vèvè, projection de film sur la danse, rencontre débat autour de la danse, visites guidées et soirée de pratique latine se retrouvent dans l’agenda de cette formation. Un programme chargé, offert à ces jeunes aux frais de la princesse. Leurs parents avaient l’autorisation de passer leu rendre visite chaque jour, au cours de leur pause à midi.

Ce dimanche 28 février aura lieu la clotûre de cette résidence. La présidente de Bagèt Sant Dans, elle-même venant des entrailles de Cité-Soleil souhaite accueilir quiconque voulant apprécier l’effort de ces jeunes dames en un rien de temps. La cérémonie de clotûre aura lieu au local de la résidence à compter de 2H PM.

Laisser un commentaire

Catégories