© %author%

SIFNU, une 5ème édition riche, variée et inspirante

Moments de réseautage, d’échanges, de démonstrations, d’expositions, surtout de conférences et d’ateliers. La 5 ème édition du Sommet International des Femmes du Numériques a été un succès. L’événement a eu lieu à l’hôtel Marriot, relayé sur Zoom et sur Facebook live, ce lundi 27 juin 2022.

Organisé par la Chambre de Commerce des Femmes Haïtiennes et sous le haut patronage du Ministère du Commerce et de l’Industrie ( MCI ) avec la collaboration de dix autres institutions internationales et nationales, SIFNU 2022 a été article autour du thème : « Technologies et Croissance des Micros, Petites et Moyennes Entreprises ( MPMEs ) ».

À la 5ème édition du SIFNU des conférences et ateliers étaient aux rendez-vous, pour un public qui n’en demandait pas moins. Les organisateurs de l’événement ont sû d’une main de maître choisir les différentes intervenantes de la journée.

Dans un premier temps Mme Geneviève Leveillé PDG et principale fondatrice de AgriLedger a intervenu via Zoom sur le sujet intitulé : “Le pouvoir de la technologie Blockchain\Crypto pour démocratiser les services financiers et créer de Nouvelles économies”.

Ensuite Mme Casteline Tilus, co-fondatrice d’Ayiti Analytics a axé son intervention sur l’Entrepreneuriat numérique fémininin et le financement alternatif.

Et la 3ème conférence de la journée a été prononcée par M. Allen Bayard président de Access Haïti. Il a ntelligemment traité le sujet « la fracture numérique : un frein au développement des communautés rurales. Il a évoqué le fait qu’il apprécie énormément l’entrepreneuriat féminin vu qu’il est issue d’une lignée de femme entrepreneure, en l’occurrence sa grand-mère la centenaire Odette Roy Fombrun.

 » dépasser les stéréotypes, vers l’égalité-transformation numérique et genre : des idées pour l’action « , atelier animé par l’économiste et Co-fondatrice de HaïtiBrand Mme Winnie Petit-Paul avec la collaboration de Mme Medginah Lynn Alexandre spécialiste en genre. Cette séance a particulièrement ému les participantes qui ont salué le savoir-faire et le dynamisme des panelistes

Le SIFNU a également été l’occasion pour Lynsey Benoit, étudiante à l’École Supérieure d’Infotronique d’Haïti de présenter son projet Ayitiquest, une application permettant de découvrir le patrimoine culturel haïtien avec l’exposition des œuvres haïtiennes dans un musée virtuel.

Elle a témoigné sa grande satisfaction pour le SIFNU car elle s’est expeimé ainsi :
« J’ai beaucoup aimé l’initiative car elle met en valeur les femmes. Je me suis bien amusée. Ce qui m’a marqué le plus c’est le dernier atelier puisqu’il m’a permis de faire des interactions avec les autres femmes autour de la table. Lynn et Winnie sont les deux femmes qui m’ont le plus marqué. Elles savent comment capter l’attention de leur public et de mettre de l’ambiance ».

 » J’ai été honorée d’avoir reçu une telle invitation venant de SIFNU, c’est une belle initiative que je tiens à féliciter et à promouvoir au sein de notre communauté. Cette rencontre m’a permis de non seulement de me vendre en tant que jeune femme technicienne, mais aussi d’apprendre des autres femmes, et de voir la conviction qu’elles ont de laisser leurs empreintes positivement dans la société, dans notre pays », a indiqué Yvenka Baptichon étudiante au Canado Technique (CFPH) qui a présenté une fontaine d’eau en miniature.

Laisser un commentaire

Catégories