© %author%

Trois jeunes filles remportent la 1ère édition du Prix Catherine Flon

Lancé le 28 décembre 2020, le Prix Catherine Flon est un concours d’écriture orchestré par l’Agence de Protocole et d’Innovation (API) afin d’éveiller le sens du civisme chez les jeunes filles de la communauté haïtienne. Ces dernières, âgées entre 16 à 25 ans, ont pris part à cette 1ère édition, et trois d’entre elles en sont sorties gagnantes. La finale a eu lieu le dimanche 10 janvier 2021 à l’auditorium de la Bibliothèque Nationale d’Haïti.

« Civisme et Leadership : quel rôle pour une Haïti régénérée ? » voilà le thème autour duquel s’est déroulé le concours.

Vingt-cinq (25) jeunes filles s’y sont inscrites. Seulement 11 d’entre elles ont eu le temps de soumettre leur texte ainsi qu’une petite vidéo, que les membres du jury ont pu évaluer. Cette première phase du concours a vu rester en chemin une de ces jeunes filles ; les dix autres étant qualifiées pour la finale, après le travail du jury composé alors de Roudy Stanley Penn, Jackson Joseph et Farah D. Linot.

Ce concours d’écriture est l’idée de la Coordonnatrice de l’Agence de Protocole et d’Innovation Myflesta Gourdet, qui croit que nous vivons dans un moment où nous avons besoin plus que jamais du Civisme. Ce concours a donc été une sorte de campagne de sensibilisation et de promotion du Civisme.

Pour la finale, les dix finalistes ont mis toutes les chances de leur côté, et ont tout fait pour convaincre le jury. Elles ont eu pour cette 2e phase à faire face aux juges, en répondant aux questions que ces derniers leur posaient, après qu’elles se soient présentées à l’assemblée. Cette dernière épreuve, ligne droite vers les prix, fut comptabilisée pour 45% de la note finale, par rapport à la 2e phase qui avait un quota de 55%.

Ce sont Sheen-Love Thérésa Danaïka PREVILON, Kassy Chleeve ARISTHÈNE et Christelle MONFISTON qui ont remporté haut la main cette édition du Prix Catherine Flon. Elles repartent respectivement avec 75 000 gourdes, 50 000 gourdes et 25 000 gourdes. Pour la fin de cette aventure, Roudy Stanley Penn, Daniella Jacques et Jackson Joseph y ont fait office de juges.

Pour ajouter un peu de couleur à la cérémonie, Jean Jean Roosevelt, l’invité d’honneur a entraîné le public avec lui dans son répertoire musical engagé ; et les artistes féminines Bijou et Fabienne, ont aussi ajouté leur grain de sel.

Une première édition réussie pour le Prix Catherine Flon, dont les organisateurs mettent déjà le cap vers la 2e.

Laisser un commentaire

Catégories