© %author%

La romancière Emmelie Prophète Milcé, au chevet du ministère de la culture et de la communication

Suite à un arrêté officiel en date du mardi 11 Janvier 2022, Emmelie Prophète Milcé détient dorénavant les rênes du ministère de la culture et de la communication. La romancière succède à ce poste l’actuel premier ministre Ariel Henry, lequel il a investi dans ses fonctions le vendredi 26 Novembre 2021.

Passionnée de la littérature et des lettres, la ministre possède à son arc plusieurs cordes. Auteure, romancière et journaliste. Originaire de Port-au-Prince, elle est l’auteure de plusieurs ouvrages, romans, recueils et nouvelles dont son tout dernier roman » Les villages de Dieu » paru aux éditions Mémoire d’encrier, 2020. Ce remarquable roman lui a valu le prix littéraire Fetkann Maryse Condé 2021 pour la catégorie “Mémoire des pays du sud/ Mémoire de l’Humanité”. Elle devient la deuxième auteure haïtienne à l’avoir gagné après le romancier Gary Victor en 2017 pour son roman  » Les temps de la cruauté ».

La romancière dont sa principale activité est l’écriture a reçu plusieurs distinctions, parmi lesquelles nous pouvons citer: Le grand prix littéraire de l’Association des écrivains de langue française (ADELF) (2009), pour son roman » Testament des solitudes », et en 2021, le prix du rayonnement de la langue et de la littérature françaises, de l’Académie française.

Elle n’est pas une néophyte de l’administration publique haïtienne. La romancière a déja été nommée directrice de la DNL( Direction Nationale du Livre) de 2006 à 2011, et directrice du BHDA(Bureau Haïtien du Droit d’Auteur)depuis 2012. Jusqu’à sa nomination en tant que ministre de la culture et de la communication, elle détenait les rênes de ce dernier.

Puisse la culture haïtienne bénéficier des connaissances et expertises de la romacière durant son passage à la tête du ministère de la culture et de la communication.

                

Laisser un commentaire

Catégories