© %author%

Minouche Pierre-Louis, métier mannequinnat

Grande et fière allure, Minouche Pierre Louis est mannequin professionnel à la Unity model Network. Passionnée de ce qu’elle fait, lors de sa visite ce jeudi à Dofen News, elle nous a livré non seulement les détails de sa rencontre avec le monde de la Mode et de la Beauté, mais aussi ses aspirations.

Minouche Pierre-Louis a 27 ans, elle est née à Saint Louis du Nord. Elle est licenciée en finance et commerce international à l’Académie Nationale Diplomatique et Consulaire. Elle est animatrice et présentatrice de télé. Elle a été élue Miss Saint-Louis du Nord en 2010. Elle est mannequin professionnelle à la Unity Model Network. 

Mademoiselle Minouche pratique la mode depuis 2018. Cependant, être mannequin n’avait pas toujours été sa passion. L’idée selon elle, c’était de participer dans des concours de beauté et de fashion. Au fur et à mesure elle a appris à découvrir le monde du mannequinat, qui, en Haïti a mauvaise réputation. Mais, les autres mannequins qu’elle côtoie lui ont appris à voir le bon côté.

Aujourd’hui son rêve le plus fou, c’est d’abord de prôner la mode haïtienne de façon positive. Afin de montrer la capacité et les talents des jeunes. Et aussi de participer dans des concours de beauté de grande envergure. D’ailleurs, cette année, elle participe au concours Miss World Haïti. Elle fait partie des 10 finalistes qui devront s’affronter pour gagner la couronne et du coup représenter le pays dans ce grand concours international. 

La silhouette élancée, pour garder sa ligne Minouche évite de consommer toute nourriture qui risque de me faire grossir. Elle boit beaucoup d’eau et fait du sport ».

La top-modèle n’est pas indifférente aux tracas auxquels fait face son pays. Elle se sent très concernée. Le tremblement de terre du 14 août l’a vraiment attristé en tant que membre de l’Association des Jeunes Entrepreneurs pour le Développement et l’Alimentation du Nord-ouest. 

« Aux victimes du tremblement de terre, je leur demande de garder espoir puisque la mobilisation continue. À la jeunesse de mon pays, je leur dis de ne pas se laisser décourager, de travailler sans cesse pour que vos rêves, un jour, deviennent réalité. Ne laissez personne vous dire quoi faire de votre vie et pour finir sachez que le pays ne crée pas les gens, ce sont les gens qui créent le pays », a-t-elle conclu.

Laisser un commentaire

Catégories