© %author%

NouPapDòmi plaide pour une rupture complète

Dans une note publiée sur Twitter, les petrochallengers de la plateforme NouPapDòmi, plaident pour le départ du Président Jovenel Moïse en la date du 7 Février 2021, conformément à la constitution et réaffirment leur engagement pour une transition de rupture.

Dans cette note, la structure NouPapDòmi a évoqué l’implication du Président Jovenel Moïse dans la dilapidation des fonds PetroCaribe, sa mauvaise gourvernance, la dégradation de la crise socio-politique et affirme que ce même article qui a justifié la fin des mandats législatifs justifie également la fin du mandat présidentiel.

Par ailleurs, ils expriment leur contentement par rapport à l’inclusion de leur projet de transition dans les documents mis en place pour l’après Jovenel Moïse. Cette transition de rupture communément appelée transition 4R pour : Rupture, Redressement, Réorientation et Rigueur.

« MOMAN RIPTI A RIVE. Nou pap ka kontinye resikle menm vye pratik ni menm moun ki toujou lage nou nan kriz yo. Vye alyans anba tab, eleksyon ki pa kredib, desizyon gwo ponyèt dèyè popilasyon an, òganisazyon ki gen yon sèl moun ki pretann pale nan non sosyete sivil pap ka kontinye konfiske politik pou enterè mesken yo nan moman ripti sa », peut -on lire dans la note.

Laisser un commentaire

Catégories