© %author%

Quand « Matris liberasyon » rend hommage à Antoinette Duclaire

« Sonje Netty, Oze Netty » tel a été le thème retenu par l’association Matris liberasyon pour rendre hommage à Antoinette Duclaire, sauvagement assassinée le 29 juin 2021 avec son confrère Diego Charles. La cérémonie s’est déroulée au Jardin Quisquéya sis au Bois Verna, le jeudi 30 juin, en présence des membres de la Presse et de proches collaborateurs.

Le groupe  » Kòd Kreyol  » sous le son du tambour, des paroles engagées a su proposer un hommage typiquement haïtien. Le mauve, le blanc et le noir dans le décor renvoient au folklore.

Le Sénateur Antonio Cheramy a fait savoir que la Structure Matris Liberasyon dont Netty était membre a réuni des proches collaborateurs et autres pour rendre un hommage mérité à leur sœur. Il dit se rappeller que le pays tout entier était exaspéré en se réveillant le 30 juin 2021 en apprenant la nouvelle de la mort tragique de Netty. Vingt-quatre heures de temps après, la police a remis un rapport, depuis, rien d’autre n’a été fait.

Les quatres conférenciers dont leurs noms suivent Dr Millord Dexaï, Sabine Lamour,
Camille Chalmers et James Beltis ont pris la parole tour à tour afin de saluer la mémoire de Netty, avec chacune et chacun une thématique différente.

Lors de sa prise de parole, Mme Sabine Lamour nous a fait remonter le courant de l’histoire, montrant qu’il y a eu dans le passé d’autres jeunes femmes victimes d’injustice de ce genre. Notamment, sous le régime des Duvaliers, la disparition d’une jeune étudiante qui militait contre les exactions du système.

Quant à Docteure Dexaï Milord, elle a plutôt recentré son intervention sur l’être qu’a été Netty, sur ce qu’elle était profondément, sur ses relations avec ses proches collaboratrices, sur ce qu’elle représentait pour plus d’un…

Laisser un commentaire

Catégories