© %author%

Quand Stecie Guerrier prône « le réseautage des femmes du Grand Nord »

Stecie Guerrier, numéro 1 de la plateforme « Entr’Elles », milite pour l’unification des femmes du Grand Nord. Jeune  influenceuse, elle a organisé le 12 novembre dernier à l’Alliance Française du Cap-Haïtien, la première édition de « Moment de Réseautage ». Causerie-Débat-Réseautage dans l’objectif d’un rassemblement des femmes du Nord, ce, sans distinction aucune. Jointe au téléphone, elle s’est confiée sur l’importance de cette initiative qui lui tient tant à cœur.

Stecie Guerrier fait partie de cette jeune génération de filles qui se lance sur plusieurs fronts et vise un idéal utile et agréable pour leur communauté. Journaliste, actrice, entrepreneure et gestionnaire de formation, elle se bat aussi pour que le droit des femmes soit respecté. Initiatrice de la structure Entr’Elles, elle a organisé une grande première de « Moment de Réseautage », au menu de cet évènement il y a eu causerie, débat et réseautage. Ce, dans le but de réunir les femmes de toutes catégories sociales confondues et de différents champs d’activités professionnelles et entrepreneuriales.

« Les femmes sont en manque de réseau, et pour arriver à bien mener la lutte pour le respect des droits des femmes et des filles, il nous faut un réseau, un réseau qui nous permet de rester connectées et renforcer nos relations, le réseautage étant considéré comme un espace où l’on trouve de nouvelles pratiques, de nouveaux angles d’analyses, de nouvelles stratégies, de nouvelles pratiques de travail et de collaboration », a-t-elle indiqué.

Sur un total de sept panélistes, cinq ont répondu à l’appel. Issues de différents domaines de la vie professionnelle, elles ont échangé des points de vues et des idées sur le développement de la femme entres autres. Les participantes, quant à elles, venant de milieux professionnels, entreprenariaux et Universitaires n’ont pas cacher leurs satisfactions.

Luz carmelle Monfiston, directrice adjointe de l’Aéroport Toussaint Louverture a été l’une des intervenantes. Lors de son intervention elle a surtout mis l’accent sur la responsabilté qu’ont les femmes de s’imposer à leur poste, peu importe lequel, pourvu qu’elle aient confiance en leurs capacités.

Une jeune étudiante en sciences administratives, également animatrice, a comme les autres participantes pris la parole pour se présenter et donner son impression. Une fois qu’elle a pris connaissance de la conférence et qu’il s’agissait de réseautage, elle a voulu saisir l’opportunité.

La cheffe d’équipe d’Entr’Elles Haïti a laissé entendre que cette causerie avait aussi pour mission de non seulement créer ce grand réseau, mais aussi de permettre qu’après les prises de contacts, que chaque participante puisse s’évaluer après 6 mois. Durant cette période, la structure Entr’Elles Haïti se donne pour mission d’organiser différentes activités telles que des séances de photos professionnelles pour toutes les femmes, à la fin du mois de Novembre. Et une formation en communication au cours du mois de décembre.

Stecie n’a pas froid aux yeux paraît-il ? La jeune femme est plus que déterminée a faire que son idéal soit une réalité. Militante des droits de la femme, elle croit fermement que pour y arriver il faut un réseautage des femmes du département du Nord, spécialement celles du Cap-Haïtien. Entr’Elles Haïti est la structure qu’elle a initiée et qui lui permettra elle et son équipe d’impacter la communauté féminine du département du Nord.

Fabiola Carmel Wellington

Laisser un commentaire

Catégories