© %author%

RANAMSA : Rasanbleman Nasyonal Madan Sara

Au cours d’une conférence de presse qui s’est tenue le mardi 22 septembre 2020, l’organisation « RANAMSA » qui est un regroupement des commerçantes du secteur informel, a présenté publiquement les objectifs de cette structure ainsi que les représentantes départementales.

« Rasanbleman Nasyonal Madan Sara » ou « RANAMSA » est une structure née suite à un ensemble de discussions qui ont lieu avec des marchandes victimes de troubles politiques, auxquels elles font constamment face dans le pays comme les manifestations incessantes. Une situation d’instabilité évidemment où les commerçantes se retrouvent vite victimes. Elles encaissent souvent des déficits et ont déjà beaucoup de mal à trouver du crédit. C’est dans cette perspective que «  RANAMSA » se donne alors pour mission de défendre leurs intérêts. Car, « La perte de leur commerce est source de problème », a expliqué la Coordinatrice nationale, Mirlita Pierre.

D’envergure nationale, l’organisation RANAMSA se compose naturellement de onze représentantes départementales ; une par département. Elles ont toutes pour but d’améliorer les conditions des « madan sara » spécifiquement, de les encadrer, les accompagner et les encourager à prendre part activement à la gouvernance politique du pays puisqu’elles sont « le socle de l’économie ». Ainsi donc, un calendrier d’activités a été révélé à cette conférence de presse. Du 30 septembre au 4 octobre, les représentantes départementales ainsi que les membres recevront une série de formations qui pourront les aider à remplir habilement leurs fonctions.

Outre la création d’une Chambre de Commerce pour le secteur informel, la coordinatrice nationale, Mirlita Pierre, annonce que RANAMSA sera bientôt en tournée dans le but de « s’enquérir des doléances des Madan Sara pour mieux les encadrer ».

Laisser un commentaire

Catégories