© %author%

Rexiz-librairie, une toute nouvelle librairie virtuelle

Les amoureux (es) de littérature haïtienne d’ici et  de la diaspora pourront désormais s’offrir des livres de leurs choix et les recevoir chez elles/eux aux Etats-Unis ou en République Dominicaine, ce, grâce à la librairie en ligne flambant neuf dénommée « Rexiz-Librairie ».

La librairie virtuelle s’ajoute à la liste des différentes structures de Rexiz. Le lancement officiel n’a pas encore eu lieu, cependant, des titres sont déjà en vente sur le site. C’est une entreprise mise sur pied par Xaviera Raphaëlla Elie et Élisabeth Élustin, Co-autrice du livre intitulé « Déflorer nos maux ». Quelque part, il existe encore des jeunes qui font de leur mieux pour inciter les autres à la lecture. Au cours d’une entrevue, Xaviera a fait le tour autour du questionnement : pourquoi cette librairie en ligne ?

Dofen News : Pourquoi avoir pris une telle initiative, dites-nous davantage ?

Xaviéra Raphaella Élie : L’idée nous est venue après la publication de notre recueil “Déflorer nos maux”. Des amis de l’étranger voulaient nous supporter et nous avons cherché un moyen de rendre l’accès possible. Nous avons eu recours à Amazon, mais il nous manquait trop de choses pour concrétiser cela. Étant donné que nous avons un blog qui parlait déjà de littérature et tout, alors nous avons essayé d’intégrer un site et de poster notre livre. Ça a marché pour nous, nous avons donc invité d’autres auteurs à venir sur la plateforme.

D.N : Rexiz-librairie est le nom de votre librairie en ligne, qu’en est-il des autres structures « Rexiz » ?

X.R.E : La grande famille Rexiz, c’est :
-Rexiz- blog où l’on parle de littérature, de l’exploit des femmes noires à travers le monde et autres.

  • Rexiz-service traiteur où l’on fait des plats sur commande notamment lors des fêtes.
  • Rexiz-store où il y a des vêtements, surtout des accessoires qui mettent en avant la culture haïtienne.
  • Rexiz-librairie, la partie où il y a des livres des auteurs haïtiens, des carnets, plumes et marques pages. Le meilleur reste à venir. On travaille d’arrache-pied, ma meilleure amie (Elisabeth Elustin) et moi, afin de rendre au top ces structures et d’en ajouter d’autres. On est impatiente une fois qu’elles pourront vivre de par eux-mêmes.

D.N : Quel genre de livres sont disponibles dans votre librairie virtuelle ?

X.R.E : Nous ne sommes pas limités, nous aimerions avoir toutes sortes de livres. Cependant, nous avons lancé avec des ouvrages de jeunes auteurs que nous avons eu la chance de rencontrer lors de cette aventure.

D. N : Le 3 septembre marque une année depuis que « Déflorer nos maux » a été publié, à partir de cette expérience où vous avez signé beaucoup de livres et vous continuez d’en vendre, pensez-vous que la littérature a de l’espoir en Haïti ?

X.R.E : C’est peu, mais oui il y en a. Nous n’avons pas cessé de trouver des retours positifs sur le recueil. Et notre participation dans des activités culturelles et littéraires nous a montrés qu’il y a des jeunes qui sont alimentés par cette passion de la lecture et de l’écriture. Tant que les jeunes auront d’autres jeunes comme modèles, oui, il y aura de l’espoir.

D.N : Avez-vous de bonnes idées ou stratégies pour vendre au maximum les titres qu’offre Rexiz-Librairie ?

X.R.E : Oui, nous écrivons des articles sur l’auteur afin de faire savoir au grand public que son livre est disponible à la librairie, nous publions également des affiches. Des petites interviews, également, sont en cours…

D.N : Pourquoi un client devrait choisir vos services et pas ceux des librairies traditionnelles ?

X.R.E : Les librairies traditionnelles ont toutes leur importance. Cependant, avec Rexiz-librairie, c’est la possibilité de permettre à la diaspora haïtienne de découvrir ces auteurs. Donc si nous avez des amis et familles à l’étranger qui aimeraient découvrir vos œuvres, avec Rexiz ça devient donc facile.

Nous avons entre autres une quinzaine d’auteurs sur la plateforme, surtout des jeunes auteurs comme John Kembell Décière : et si la pensée était vivante ; Jephté Estiverne : Bretel solèy ; Pareille à celle qui suit ma trace de Murielle Mishma et l’avenir d’une jeunesse kidnappée de Kenley Jean Baptiste, pour ne citer que ceux-là.

D.N : Si un écrivain haïtien voudrait mettre son livre en vente dans votre librairie en ligne, que devrait-il faire ?

Il doit nous contacter par e-mail : rexizllc@gmail.com ou nous envoyer un message via Instagram sur notre page Rexiz. Le lien de la librairie est le suivant https: rexizht.com.

Laisser un commentaire

Catégories