© %author%

Academy for Women Entrepreneurs : la dernière ligne droite est lancée

Le concours de pitch du programme Academy for Women Entrepreneurs (AWE) a enfin eu lieu ce samedi 12 novembre 2022 environ un mois et demi après la cérémonie de collation. Dix-huit bénéficiaires sur vingt étaient présentes, chacune d’elles a donc présenté son plan d’affaires avec brio. Rock André, Romuald de Zamy, Mona Lissa Dunbar et Gaelle Wulff Rivière ont été les principaux membres du jury. Ainsi, une fois la délibération, les noms des 10 gagnantes ont été révélés.

Après quatre mois de formation intense, soldé par une cérémonie de graduation riche en émotion, le moment tant attendu des vingt bénéficiaires de la troisième cohorte du programme Academy for Women Entrepreneurs (AWE) a finalement eu lieu. Chacune des entrepreneures a présenté leur pitch final avec beaucoup de détermination et d’excellence. Bon gré, mal gré, dans tout concours, les meilleurs gagnent toujours. Selon les responsables de CEDEL, les 18 présentations ont été excellentes. Elles se sont surpassées, mais la règle du jeu oblige, il fallait bien délibérer les dix meilleurs pitch. Les critères de sélection étaient : la présentation du problème, la présentation de sa solution, l’identification du marché cible, analyse des compétiteurs, leurs forces et leurs faiblesses, la stratégie marketing, celle pour générer des revenus, les compétences de l’équipe pour réaliser le projet, la cohérence et l’équilibre d’ensemble de la présentation, niveau de la passion démontrée par l’entrepreneure, le respect du temps imparti (3 à 5 mn) et pour finir la qualité globale de la présentation.

Les dix lauréates recevront un financement et une assistance en branding. Elles sont donc : Lovely Bienvil (COPART), Medgine Diana Bruny (Medje Masage), Vanessa Camille (Fantasia Event), Sarah Colimon (Corah Lam), Marceline Désir (Zepòl.ht), Lyn Vanessa Dorvil (Assen Création), Sarah Fleurinvil (Sarabela), Soussoule Sanozil Guerrier (Tchatcha Éditions), Maturnie Sania Métellus (Ferme Aquatina) et Barbara Personna (Eclador).

« Ces femmes sont vraiment extraordinaires, l’équipe de CEDEL HAÏTI est plus que fière de leur exploit jusqu’à aujourd’hui », a déclaré Lescarmel Durand, gestionnaire de programme à CEDEL.

Quant aux heureuses gagnantes, certaines d’entre elles, ont partagé avec nous l’immense sentiment qui leur traversait.

« J’ai été stressé quasiment toute la journée, mais surtout quelques minutes avant ma présentation et avant l’annonce des résultats. J’avais foi enon pitch, mais ça faisait très longtemps que je n’étais pas passé devant un jury pour concourir ; j’avais peur que leur feedback soit différent de ce que je m’étais imaginé mais heureusement, tout s’est très bien passé et le jury avait l’air convaincu », a indiqué Lynn Vanessa Dorvil.

« Quand j’ai été appelée parmi les dix finalistes, j’avais le sentiment d’avoir réalisé quelque chose de grand, de beau et j’en étais fière. Cette réussite est un pas de plus dans la réalisation de mes projets futurs par rapport à mon business. Je suis à présent capable de réaliser beaucoup de choses qui me paraissaient inaccessible jusque-là », a-t-elle ajouté.

Soussoule Sanozil Guerrier, s’est exprimé ainsi : « Entre suspens et excitation, le premier sentiment qui m’est traversé se réduit à un soulagement d’avoir pu entendre TCHATCHA ÉDITION, mon petit bébé de projet, mon rêve, my dream. Je savais que j’étais entourée de 20 projets prometteurs et solides porté par des femmes intelligentes et pleines d’enthousiasme. Ce n’était pas une partie gagnée d’avance, je salue l’importance des autres projets et en même temps, je suis très fière du mien, celui de faire la promotion du livre jeunesse et de la culture haïtienne ».
Cette victoire, ajoute-t-elle est le meilleur à venir pour mon projet, pour les enfants, pour mon équipe, pour chaque jeune femme et fillette qui se lance dans l’entrepreneuriat, pour Haïti, pour la culture haïtienne et pour moi en tant qu’auteure et entrepreneure. Ce n’est que le début de notre aventure.

Marceline Désir a reçu le verdict du jury avec un sentiment de joie, j’étais sur un petit nuage. On est plus en confiance, mon équipe et moi, on va travailler pour prouver qu’on est à la hauteur de cette distinction. Ce n’est que le début d’un long chemin. À travers le pitch, j’ai fait une présentation de la compagnie et notre raison d’être. Le problème des taxis motos en Haïti ce que nous proposons comme solution, a sans nul doute attiré le jury ».

Les 8 autres finalistes n’ont pas remporté le prix, certes, mais elles ont beaucoup appris durant la période de formation. L’une d’elles, le Dr Marie Michelle Milord CEO a témoigné de son expérience :

« En dépit d’une année chaotique, AWE reste l’une de mes meilleures expériences particulièrement en tant qu’entrepreneure sociale, j’ai appris les rouages du domaine à travers les cours et comment les agencer pour faire prospérer mon organisation ‘’Doctorpreneurs-Haïti’’.

Je tiens énormément à remercier CEDEL Haïti et l’Ambassade américaine pour avoir pris une telle initiative à l’intention des Femmes Entrepreneures qui me servira, particulièrement, toute ma vie « .

Plus de publications

Laisser un commentaire

Catégories