© %author%

Cérémonie de collation des vingt bénéficiaires du programme AWE

Dans une ambiance conviviale et sereine, la cérémonie de collation des bénéficiaires de la troisième cohorte du programme Académique for Women Entrepreneurs (AWE) de l’Ambassade Américaine s’est tenue ce vendredi 2 septembre 2022 à l’hôtel Villa Thérèse. Organisée en collaboration avec CEDEL Haïti, elle a été une réussite. Simple dans son organisation, la journée de commémoration était remplie d’émotions, tout au long de son déroulement.

Les récipiendaires, dans leur rentrée singulière, étaient vêtues d’une toge bleu et d’un cap jaune. Plus rayonnantes les unes que les autres, elles ont été l’objet d’admiration de la sélecte assistance. Au son de la musique et de l’appel de la maîtresse de cérémonie, Yasmine Dumé, elles avançaient à la file indienne, fière.

Quoi de mieux qu’une célébration à l’issue d’une période d’enseignement. Quatre mois de formation intense, ça se célèbre. Ce vendredi, une fois que les dames ont pris place, la cérémonie a commencé au moment où la MC du jour a donné la parole au chargé des affaires de l’Ambassade Américaine Mr Williams Bellis, qui, dans son discours de circonstance, a félicité et encouragé les graduées. Le diplomate espère qu’à travers leurs projets, elle feront de grandes réalisations, qu’elles deviendront d’excellentes femmes d’affaires prêtes à créer des emplois une fois qu’elle auront mis sur pied leur entreprise. Il en a aussi profité pour remercier CEDEL pour le bel accompagnement qu’il a gratifié aux jeunes femmes et aussi pour son sens de leadership, de motivation.

La MC du jour, Yasmine, a été à la hauteur de sa tâche, calme et sûr d’elle, elle menait à bon port le bateau. Elle a fait appel à Mme Lescarmel Durand, la coordonnatrice du Programme AWE pour le compte de CEDEL. Cette dernière a été pour les 20 femmes une « maman poule », avoue t-elle durant son discours. L’assistance en générale n’a pas su rester indifférente face à cette confidence. Tout le monde riait et applaudissait cette révélation de convivialité combien rare dans un programme de formation. Mme Lescamel a avoué être extrêmement heureuse d’avoir bouclé la 1è étape du programme AWE.

« Une étape de quatorze cours sur l’entrepreneuriat et sur la création d’entreprise. Ces femmes étaient venus suivre les cours à CEDEL sur une plateforme en anglais et aussi pour l’accompagnement de CEDEL par rapport aux modules qu’elles ont suivies. Nous sommes très fière d’elles et de leurs accomplissements », a t-elle déclaré.

La jeune doctoresse et PDG de DocteurPreneurs Haïti, Marie Michelle Milord, a pris la parole au nom de ses consœurs pour remercier ceux qui ont dispensé les cours car elles ont toutes apprécié. Au nom de la cohorte, deux jeunes femmes ont été appelées à remettre successivement au chargé d’Affaire de l’Ambassade et à la coordonnatrice de CEDEL une plaque d’honneur en guise de remerciements.

Le clou de la journée a été ce moment où il y avait un cadeau surprise pour chacune des graduées à côté de leur siège. Il ne leur était pas destiné, détrompez-vous. Elles ont plutôt été appelées à faire choix d’une personne dans l’assistance, une personne qui les a accompagnées durant ce parcours. Pour certaines, et/ou pour les autres, les larmes ont coulé.

Durant un court instant, Sara Colimon, l’une des bénéficiaires, a charmé le public avec un talent que tout le monde ignorait. Accompagnée de son pianiste, elle a joué des notes typiques du terroir haïtien tel que « Ti Zwazo ».

Tout au long des différentes interventions prévues pour l’occasion, des slides d’images des différentes séances et des moments forts de la formation défilaient sur le grand écran. Dans une courte et belle présentation vidéo réalisée par Saint-Claire Yves François Anthony Junior, les participantes se sont présentées et ont partagé leur expérience personnelle avec AWE.

Les 20 bénéficiaires ont donc enfin bouclé leur cycle d’apprentissage. Durant quatre longs mois, elles se sont surpassées.

« Hier, nous avons clôturé des semaines de formation intense dans la joie et nous avons pu comprendre l’importance de la communauté, de la discipline et du réseautage dans la réalisation de nos rêves. L’expérience a été extraordinaire et j’espère que d’autres jeunes femmes pourront en bénéficier à l’avenir », a indiqué le Dr Wilhelmine Edouard de Skin Haïti.

Soussoule Sanozil Guerrier de Tchatcha édition, a quant à elle dit avoir failli pleurer, elle était très satisfaite et fière aussi.

« Sincèrement, j’ai suivi le concours avec beaucoup d’émotion, j’ai été contente et fière. Aujourd’hui, j’ai eu un sentiment d’accomplissement. Je sens aussi que j’ai beaucoup de responsabilités envers la société. En plus de recevoir la formation, je dois faire en sorte de la dupliquer », a indiqué Marceline Désir qui veut venir en aide aux chauffeurs de motocyclette avec sa maison d’assurance.

Une belle aventure pour 20 jeunes femmes haïtiennes qui ont bénéficié de la 3è cohorte du programme AWE de l’Ambassade Américaine. Longue vie à cette belle initiative visant au rehaussement et à l’accompagnement des jeunes femmes haïtiennes pour un avenir meilleur.

Laisser un commentaire

Catégories