© %author%

Source photo : page facebook enpaK

ENPAK – COMMUNIQUE DE PRESSE

ALLÉGATION D’ABUS ET DE VIOLENCE SEXUELLE – FEDERATION HAITIENNE DE FOOTBALL

Port-au Prince, 1er mai 2020 – enpaK, a été informée par le biais d’un article paru dans le journal The Guardian, largement diffusé sur les réseaux sociaux, d’une allégation de violences sexuelles qu’aurait perpétrées le Président de la Fédération Haïtienne de Football contre des joueurs et joueuses et en particulier des mineurs de la sélection nationale de football.

enpaK exige qu’une enquête soit menée dans le stricte respect des standards en matière de protection de l’enfant. enpaK recommande vivement et ceci tant pour la protection des potentielles victimes que celle du présumé auteur que ce dernier soit mis à l’écart durant le temps de l’enquête en attendant que lumière soit faite. Cette mesure devrait également toucher les autres membres de direction de la Fédération afin que leur présence ne constitue une pression psychologique sur les potentielles victimes.

La convention relative aux droits des enfants leur reconnait le droit d’être protégés contre toutes les formes d’abus et de violence. A cet effet, l’État et toutes autres personnes à qui les enfants sont confiés doivent prendre toutes les mesures afin de prévenir les cas de violence et d’abus contre les enfants.

Les violences faites aux enfants sont de graves atteintes à leur intégrité physique et mentale, ainsi qu’à leurs droits et ne doivent être tolérées sous aucun prétexte. Quand ce sont les personnes qui sont placées pour protéger les enfants qui en abusent, cela constitue une circonstance aggravante et l’auteur doit être puni avec la plus grande rigueur.

enpaK profite de l’occasion pour rappeler à toutes institutions publiques, privées, à but lucratif ou non, dont le personnel est en contact direct avec les enfants, l’importance de développer et de mettre en œuvre une politique de protection de l’enfant, qui constitue une preuve de l’engagement de l’institution de protéger les enfants contre toutes formes d’abus et de violence. Cette politique doit contenir entre autres des procédures claires et accessibles aux enfants leur permettant en toute confiance et confidentialité de rapporter les cas.

En espérant que lumière soit faite dans les plus brefs délais sur ces allégations de violences sexuelles, enpaK urge la Fédération Haïtienne de Football, pour des raisons de transparence, de bien vouloir publier les mesures internes que la Fédération met en œuvre en vue de garantir la protection des joueurs et joueuses et particulièrement des mineurs contre les abus, l’exploitation et le harcèlement sexuels.

Pour contact
Jo-Ann Garnier
Directrice Exécutive
Joanngl.enpak@gmail.com
Cell : +509 39.19.27.01

Laisser un commentaire

Catégories