© %author%

Source photo : page facebook de l'hopital OFATMA

Coupure électrique – une femme enceinte meurt en salle d’opération

Marianie Morantus, jeune femme enceinte de sept (7) mois, est décédée en salle d’opération de l’hôpital de l’OFATMA ce 14 juillet à cause d’une coupure, ou plutôt deux coupures de courant au sein du centre hospitalier.

Après avoir fait un malaise plus tôt, la jeune femme s’est rendue d’urgence à l’hôpital pour une césarienne car, d’après les médecins, le bébé qu’elle portait était mort dans son ventre, a raconté le journaliste Theriel Thélus sur les ondes de la radio Caraïbes à l’heure du journal « Premye okazyon ». 

Étant sur la table d’opération, il y a eu une première coupure de courant qui a poussé les responsables de l’institution a utilisé leur propre énergie. L’électricité de la ville étant rétablie, ils ont dû couper leur générateur pour changer de source. 

Vient après le temps de la seconde coupure. Cette dernière a été fâcheuse puisque le temps qu’ils se connectent à la source d’énergie de l’hôpital, Marianie Morantus était déjà décédée, a continué Theriel Thélus sans mentionner les causes du décès. 

Le journaliste outré par le décès de la jeune femme accuse les cadres de l’hopital et les médecins qui, selon lui, ont été trop negligents. 

A noter que Marianie Morantus, originaire de Fonds-Verettes, a laissé derrière elle son mari ainsi qu’une petite fille âgée seulement de quatre (4) ans.  

Laisser un commentaire

Catégories