© %author%

Source photo google search

CSPJ, un nouveau conseil exclusivement masculin

Le Président de la République Jovenel Moïse, accompagné du Président de la Chambre des députés Garry Bodeau et quelques fonctionnaires de l’appareil judiciaire, a procédé ce 2 juillet à l’Ecole de la Magistrature, à l’installation des sept (7) nouveaux membres du Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire (CSPJ).

Au regard de l’article 4 de la loi créant le CSPJ, le Président de la Cour de Cassation et le Commissaire du Gouvernement près cette Cour sont d’office Président et membre du Conseil. Les autres membres sont soit élus par leurs pairs, soit désignés par le Ministre de la Justice ou le Protecteur du Citoyen. 

A cet effet, Jules Cantave ; Durin Duret Jr ; Noé Pierre Louis Massillon ; Clamé Ocnam Dameus ; Nader Désir ; Chenet Jean Baptiste et Chesnel Fils Lovy sont les noms des nouveaux membres du CSPJ. 

Pourquoi ce conseil n’a-t-il que des hommes à sa tête ? Pourquoi, cette fois, aucune femme n’a été élue ?  Pourquoi le Ministre de la Justice n’en a désigné aucune ?     

Mandaté pour une durée de trois ans, ces hommes ont prêté serment d’allégeance envers « la Constitution, les lois et les règlements internes de la République. » Ils ont aussi juré de veiller au fonctionnement régulier du pouvoir judiciaire et à la protection des droits des justiciables.     

Notons que le précédent conseil était composé de neuf (9) membres dont une femme, Marie Edith Dilia Lemaire. Ce dit conseil a été installé trois (3) ans plus tôt.                    

Laisser un commentaire

Catégories