© %author%

Démantèlement d’une usine à bébés au Nigéria

Ce 1er décembre, la police nigériane a libéré 10 personnes dont quatre (4) enfants et six (6) femmes d’une maternité illégale, plus communément appelée « usine à bébés » dans l’État d’Ogun, dans le Sud-ouest du Nigéria. 

Selon le rapport de police, les victimes dont quatre (4) femmes enceintes ont expliqué que la propriétaire de la maternité payait des hommes pour les mettre enceintes et vendait ensuite les nouveau-nés ou les confiait à des couples désireux d’adopter un enfant.


Dans le cadre de la perquisition de la maternité illégale qui est une pratique très fréquente dans le pays deux (2) suspects ont été arrêtés dont la fille de la propriétaire.

Laisser un commentaire

Catégories