Crédit Photo Chokarella

EdTech Haïti, vers l’intégration de la technologie dans l’éducation en Haïti

La première édition de EdTech Haiti s’est tenue ce 5 juillet au Centre de Convention de la Banque de la République d’Haïti (BRH) où des administrateurs d’écoles, des dirigeants de startup, des acteurs oeuvrant soit dans le milieu éducatif ou dans le milieu technologique ont pu y prendre part.

Organisée par Emo-Haïti, une organisation à but non lucratif qui veille à l’insertion de la nouvelle technologie de l’information et de la communication dans les écoles en Haïti, le sommet EdTech est un forum de rencontres et de partagesoù les participants on eu à collaborer dans le but de trouver une solution adéquate pour que la combinaison de ces deux secteurs puissent se faire plus facilement. 

Au programme de cette journée, il y avait entre autres, des sessions d’introduction à différents outils techonologiques, des démonstrations de solutions technologiques spécialement concues pour les écoles et des présentations et panels autour de l’intégration des technologies dans le milieu éducatif haïtien. 

Dans une conférence de presse organisée en parallèle à la programmation établie, le président directeur-général de Emo-Haïti Mardochée Réveil et le Directeur d’innovation et de développement de la dite institution Jean Stéphane Duboisont, à tour de rôle, parler des différentes missions de l’organisation et du lancement du sommet. 

« L’une des raisons qui nous pousse à vouloir intégrer la technologie dans l’éducation des enfants haïtiens, c’est que c’est la nouvelle tendance et presque tous les pays le font pourquoi pas nous », a fait savoir le PDG de Emo-Haiti.

Dans la perspective de rester dans le contexte des principales missions de EdTech Haïti (l’information, le partage et la collaboration), plusieurs panels ont été tenus notamment un autour du thème « Contenu digital éducatif et enseignement à distance » au cours duquel trois (3) panelistes dont Patrick Attié, Directeur Général de l’Ecole Supérieur d’Infotronique d’Haïti (ESIH) et la Directrice du projet Educatif Retel Vianna Stecher ont respectivement parlé de l’enseignement à distance en Haïti : opportunités et défis et du projet Retel, un contenu digital éducatif qui prône l’apprentissage en s’amusant. 

Dans l’idée de respecter l’agenda bien chargé prévu en cette journée organisée autour de la technologie et de l’éducation, certains ateliers et panels ont été organisés simultanément. A cet effet et dans l’objectif de prioriser l’éducation, Daphnée Charles co-fondatrice de Cocread a présenté les différents initiatives du programme Haitian Education & Leadership Pprogram (HELP) et Romuald Zamy, Directeur de « Le Déménageur HT », a parlé de divers programmes d’études américains parmi eux Fullbright. Un programme de bourses d’études qui a une place importante dans la vie futur des differents boursiers. 

Conscient du faible effectif de la gente féminine dans le monde de la technologie en Haïti, Mardochée Réveil compte, dans les jours à venir, élaborer un plan qui permettra d’attirer plus de filles et de femmes pour que leur utilisation de ce riche outil ne se limite pas qu’à l’utilisation de whatsapp et de facebook.

Laisser un commentaire

Catégories