© %author%

« Fanmi Lavalas n’est ni pour le monocéphale ni pour le bicéphale », selon Maryse Narcisse

L’accord de Montana est déjà signé par plus de 194 partis politiques, organisations de base et des personnalités de la société civile qui se sont mis d’accord sur le document de sortie de crise proposé par la Conférence Citoyenne pour une Solution Haïtienne à la Crise a été marquée par la surprise de savoir que le parti politique Fanmi Lavalas avait signé le document.

Toutefois, la coordonnatrice du parti, Maryse Narcisse, intervenant à l’émission Le Point sur Radio Métropole, a fait savoir que le parti de Jean Bertrand Aristide n’est pas dans le conflit monocéphale-bicéphale.

La signature de l’accord de Montana ne veut pas dire que Fanmi Lavalas a changé d’avis sur la nécessité qu’il y ait à la tête du pays un gouvernement de « Salut public » a laissé entendre l’ancienne Candidate aux présidentielles de 2016.

Il faut noter que cet accord qui continue de recevoir l’adhésion de beaucoup de monde tant en Haïti qu’à l’étranger prévoit une transition de 2 ans dont les principales missions sont d’arriver à l’organisation des prochaines élections, la conférence nationale, la mise en place de l’assemblée constituante.

Laisser un commentaire

Catégories