© %author%

Farah Alibay, une ingénieure montréalaise aux commandes de l’astromobile Perseverance

Farah Alibay, une canadienne d’origine malgache, est aux commandes du robot dénommé Perseverance qui a foulé le sol de la planète Mars le 18 février dernier. Ingénieure en aérospatiale, elle travaille depuis plus de six (6) ans pour la Nasa dans le cadre de l’exploration spatiale de la planète Mars.

Farah Alibay a grandi au Québec jusqu’à l’âge de treize (13) ans avant de suivre sa famille en Angleterre et après son l’obtention de son baccalauréat puis d’une maîtrise en ingénieure et technologie spatiale en 2010 à l’université de Cambridge, elle a intégré le prestigieux Massachusetts Institute of Technology (MIT) où elle a décroché son doctorat en ingénierie des systèmes spatiaux en 2014.

Dans une entrevue accordée à La Presse, elle a fait savoir qu’elle et l’équipe qui surveillent la mission du robot en ont au moins jusqu’à la fin de l’année. D’une part parce que le robot a beaucoup de choses a détecter dont des signes de vie ancienne, d’autre part parce que l’heure martienne est plus longue que celle sur terre. Un jour martien dure 24 heures 39 minutes.

Notons que c’est la deuxième mission de Farah Alibay en rapport à Mars. Elle a travaillé sur « InSignt », un robot qui a atterri sur la planète rouge il y a deux ans et demi.

Laisser un commentaire

Catégories