© %author%

Source photo : Instagram Melisa Raouf

Finaliste de Miss Angleterre 2022, Melisa Raouf donne le ton de la beauté au naturel

Agée de 20 ans, Melisa Raouf est la 1ère finaliste au concours de Miss Angleterre a vouloir briser les stéréotypes. Elle a décidé de se sentir bien dans sa peau, sans maquillage, et souhaite que toutes les jeunes filles emboîtent le pas.

Aux épreuves des qualifications, elle a fait bonne mine et a eu beaucoup de succès en participant au concours sans maquillage. C’est pour « donner du pouvoir à la beauté naturelle et éliminer les états d’esprit toxiques » qu’elle a prit cette décision. « C’était une expérience très intimidante, mais c’était incroyable de gagner de cette façon », a t-elle expliqué au Daily Mail.

« Beaucoup de filles d’âges différents se maquillent parce qu’elles ont la pression. Moi, quand j’ai commencé à mettre du maquillage, je ne me suis jamais sentie à l’aise dans ma propre peau. Les gens devraient s’aimer malgré leurs défauts et imperfections. Nous savons tous que beauté rime avec simplicité », a t-elle ajouté.

Lors de la finale qui s’était déroulé le 22 août dernier, le jury a été ahuri face à la beauté naturelle de Melisa, rapporte Daily Mail.

« Beaucoup de filles d’âges différents se maquillent parce qu’elles ont la pression. Moi, quand j’ai commencé à mettre du maquillage, je ne me suis jamais sentie à l’aise dans ma propre peau. Les gens devraient s’aimer malgré leurs défauts et imperfections. Nous savons tous que beauté rime avec simplicité » a t-elle indiqué.

L’étudiante en Sciences Politiques a encore et encore précisé la raison de son choix « Le sujet de la santé mentale est aujourd’hui proéminent. Je veux que les filles se sentent bien. Je veux juste mettre fin à tous les standards de beauté. Toutes les femmes sont belles, peu importe comment elles sont »

La Miss n’est pas la première à prendre cette décision libératrice pour beaucoup de jeunes filles et femmes du monde. Les chanteuses américaine Alicia Keys, Selena Gomez et d’autres femmes influentes dans d’autres domaine du monde ont longtemps donner l’exemple.

Une chose est sûre, l’application du maquillage ou pas fera toujours débat, ce, dans tous les millieux sociaux. Au final, on ne saurait fixé définitivement les critères de beauté qui vont et viennent au cours des années au gré des humeurs et des conceptions.

Source : Huffington Post, Daily Mail

Laisser un commentaire

Catégories