Source photo : google search

“Il n’y a pas de poissons ici…” il s’agit là des propos d’un ancien Sénateur qui traite une avocate de marchande en pleine séance

Ce 29 janvier 2020, j’ai reçu un extrait d’une vidéo filmée au tribunal dans le dossier opposant des Sénateurs dont les mandats sont arrivés à terme et l’Etat haïtien, en pleine séance l’un d’entre eux a traité l’avocate de marchande en lui disant “pa gen pwason la”. “Vous n’êtes pas au marché Hyppolite”, insiste Jean Renel Senatus

C’est quand même bizarre. Quand ils sont candidats “tout fanm se fanm” ils vont au marché pour lancer leur campagne électorale, ils mangent dans la même assiette que la marchande, ils l’embrassent, ils parlent d’elle en des termes élogieux, mais…

Les mâles sont comme ça, dès qu’ils se sentent menacés, ils traitent les femmes de tous les noms. Pourquoi cette violence verbale? Pourquoi toujours vouloir rabaisser une femme quand vous êtes mal à l’aise messieurs? 

Or, il semblerait que sa maman était marchande. Il n’a pas eu ce réflexe malheureusement, parce que chasser le naturel, comme on dit, il revient au galop. C’est peut-être ce qui justifie que d’un seul coup, vendre du poisson serait un péché mortel.

Une seule choses que je vous dirais messieurs : comme l’a si brillamment dit Victor Hugo, “prenez garde aux choses que vous dites, car tout peut sortir d’un mot qu’en passant vous perdîtes.” Qu’ils sachent que les marchandes seront encore là pour les prochaines élections!

Laisser un commentaire

Catégories