© %author%

Kamala Harris : Un look symbolique pour une ascension symbolique

Si ce mercredi 20 janvier a marqué une toute nouvelle page dans l’histoire des Etas-Unis, elle a aussi été une date à laquelle les communautés noires ont toutes eu les yeux rivés vers la grande puissance, grâce à sa nouvelle Vice-présidente Kamala Harris.

On n’a de cesse de le répéter, mais Mme Harris devient officiellement aujourd’hui la première femme, la première femme noire et la première Américaine d’origine asiatique à devenir Vice-présidente des États-Unis d’Amérique. Et pour marquer d’une tâche indélébile cette ascension à la fois historique et symbolique, Madame s’est laissée « looker » par des designers afro-américains.

Même caché derrière son masque, on pouvait le voir, ce sourire qu’elle n’a pas cessé d’arborer tout au long de cette campagne qu’elle a menée aux côté de Joe Biden, le nouveau Président élu des Etats-Unis. Pour cette journée ô combien importante pour elle, Kamala a opté pour un ensemble violet, accessoirisé de perles signature et échangé sa Converse Chuck Taylors contre des escarpins. Le tout, complété d’un gant quasi en cuir. Avec ses cheveux non-attachés, Mme la Vice-présidente était partagée entre un air à la fois formel et décontracté.

Plus que le look lui-même, l’attention mérite aussi d’être attirée sur la couleur « violet » choisie par Kamala pour la circonstance. Très symbolique, le violet est un « shout out » fait à Shirley Chisholm, la première femme noire à s’être présentée à l’élection présidentielle en 1972, et qui a utilisé cette même couleur dans ses flyers de campagne.

En outre, le violet est la couleur traditionnelle des féministes. Il s’agissait notamment d’une tonalité plébiscitée par les divers courants de ce type dans les années 1970. Le violet fut également la couleur des suffragettes, et ce, dès le début du XIXe siècle. Ces dernières arboraient des rubans colorés épinglés à leurs vêtements lors de leurs manifestations.

Une ascension symbolique, voilà ce que représente l’élection de Kamala Harris comme vice-présidente aux côtés de Joe Biden. Elle a ainsi tenu à arborer une tenue à la hauteur de cette ascension et de ce que cela représente pour les communautés noires. Tout dans son look réflétait ce symbolisme: des escarpins « BB » de Manolo Blahnik, un manteau violet, pourvu d’un badge David Yurman et signé Christopher John Rogers. C’est aussi, il faut le mentionner, un symbole d’attachement à son pays.

Une campagne qu’avait aussi menée l’ancienne première dame Michelle Obama, qui ne portait que des robes de créateurs ou designers américains.

Une nouvelle aventure attend la Vice-présidente, et il est clair qu’elle l’entame avec panache.

Laisser un commentaire

Catégories