© %author%

Crédit photo : Dofen News

La CCFEH lance officiellement la 2e édition du Forum Économique des Femmes Haïtiennes

« Femmes, moteur de la relance économique d’Haïti » est le thème de la deuxième édition du Forum Économique des Femmes Haïtiennes (FEFHA). Lancé ce 24 octobre par la Chambre de Commerce des Femmes Entrepreneures d’Haïti (CCFEH), l’activité durera deux (2) jours.

Femmes entrepreneures, exposantes, personnalités gouvernementales et diplomatiques notamment  la Minsitre déléguée chargée de la pauvreté extrême Madame Stephanie Auguste, l’Ambassadeur des États-Unis en Haïti Madame Michele J. Sison ; la Représentante de ONU Femmes en Haïti Madame Dédé Ekoue et l’Ambassadeur du Canada en Haïti Monsieur André Frenette étaient réunis au Centre de Convention de la Banque de la République d’Haïti (BRH) pour le lancement.

Ouverte par l’officière des programmes de la CCFEH, Mme Martine Théodore, la cérémonie a été marquée par les discours des différents partenaires sans qui cette édition n’aurait pas pu avoir lieu.

«  En tant que Ministre déléguée en charge de la pauvreté extrême, je suis consciente de la nécessité de faire de l’entrepreneuriat féminin un levier incontournable pour aboutir à l’éradication de ce fléau qu’est la pauvreté en Haïti », a fait savoir Madame Stéphanie Auguste dans ses propos de circonstances. Le développement de l’entreprenariat féminin et la promotion de l’autonomisation économique des femmes constituent pour moi un passage obligé pour la promotion de la croissance et de la création d’emploi durable en Haïti » poursuit t-elle. 

Dans son allocution de bienvenue, Madame Daniella Jacques, la femme à l’origine de cette rencontre destinée aux femmes d’affaires et également Présidente de la CCFEH, a tenu, bien avant toute autre chose, à remercier tous ses partenaires. La nécessité d’améliorer l’écosystème entrepreneurial pour mieux supporter les femmes entrepreneures du pays est une lutte qui lui tient vraiment à cœur. « La CCFEH mène un plaidoyer pour la création d’un fond de financement pour l’entrepreneuriat féminin qui est l’une des thématiques majeures de développement. La sous-représentation des femmes dans l’entrepreneuriat nous expose à une société mal balancée », a déclaré l’initiatrice du FEFHA. 

Durant ces deux (2) jours, des femmes et des hommes issus de divers milieux seront présents pour partager leurs expériences, donner leur avis sur des sujets pré-établis et parler des raisons qui font que la femme soit le moteur de la relance économique du pays. 

Laisser un commentaire

Catégories