© %author%

La fondation Fabienne Colas reçoit 3 millions de dollars pour la création de Festwave Institute

C’est à cœur joie que Fabienne Colas annonce la nouvelle sur les réseaux sociaux : « 
#BigNews ! C’est avec gratitude et enthousiasme que je partage… ».
Eh oui ! Sa fondation reçoit le montant de 3 millions de dollars pour la création de Festwave Institute pour supporter les créations noires du Cinéma au Canada. Les créateurs noirs pourront donc se surpasser, car ils manquent toujours de financement mais pas de talents.

Les créateurs noirs canadiens seront désormais mieux encadrés pour leurs créations cinématographiques et de la télévision. Le montant de 3 millions de dollars offert à la Fondation Fabienne Colas permettra donc la création de Festwave Institute. Cette institution a pour rôle de compléter et de contribuer à la création d’une industrie du film et de la télévision en prônant l’inclusion et l’impartialité.

Ce communiqué officiel met l’emphase sur les expériences et le dévouement de Fabienne Colas qui à travers sa Fondation qui existe depuis 17 ans œuvre et milite énormément pour la communauté noire au Canada. Mais aussi son travail s’élargit sur le reste du monde, avec plus de 2 millions de festivaliers, plus de 5000
artistes soutenus.
La Festwave Institute est un rêve longtemps nourri, grâce à ce fond, la communauté des noirs de l’industrie cinématographique pourra enfin travailler et se surpasser en donnant le meilleur d’elle-même.
Dans ce communiqué, il est clairement indiqué : « Nous voulons tous voir un Canada où tout le monde travaille ensemble côte à côte, où tout le monde a une chance équitable d’être mentoré et formé, d’être vu, entendu, promu et soutenu comme il le mérite ».

Une façon de montrer l’intérêt d’une telle initiative qui pour eux vise à changer le paysage de l’industrie cinématographique et télévisuelle canadienne.

C’est une bonne chose de voir qu’à l’étranger les ressortissants haïtiens arrivent à de grandes réalisations après tant d’années de dur labeur. Existe-t-il une formule magique? On n’en sait rien. Une chose est sure le cinéma haïtien mérite aussi un tel coup de pouce, qui sans doute doit venir de l’État haïtien…

Laisser un commentaire

Catégories