© %author%

Crédit photo: OLIVIER DOULIERY/AFP via Getty Images

La footballeuse Megan Rapinoe a parlé de l’équité salariale à la Maison Blanche  

La star américaine du football Megan Rapinoe a été l’invité de Joe Biden ce 24 mars à la Maison Blanche. Deux fois championne du monde avec les États-Unis, elle a parlé sur les inégalités salariales qui existent entre hommes et femmes dans le milieu du ballon rond. 
 
Ce mercredi, Megan Rapinoe est passée devant le Congrès puis à la Maison Blanche pour parler des inégalités salariales entre hommes et femmes, dont elle se dit elle-même victime. Elle  appelle à agir sans attendre pour combler les différences encore criantes à tous les niveaux de revenus.
 
« J’ai été dévaluée parce que je suis femme », a lancé la joueuse après avoir rencontré le président Joe Biden, un « allié » avec lequel elle a affiché sa complicité. « C’est vraiment fantastique d’être ici. Cette présidence est évidemment bien plus accueillante que la précédente », a ajouté avec un grand sourire celle qui avait promis qu’elle ne se rendrait pas à la  Maison Blanche lorsque Donald Trump était président. 
 
Deux fois championne du monde avec les États-Unis, l’attaquante réclame avec toute l’équipe féminine de football d’être payées autant que leurs collègues masculins, largement mieux rémunérés malgré des résultats sportifs inférieurs. 
 
Suite à son intervention, la présidente démocrate de la Chambre Nancy Pelosi a promis ce jeudi 25 mars qu’un nouveau texte pour « renforcer et moderniser » la loi sur l’égalité des salaires de 1963 serait adopté à la chambre basse en avril.
 

Laisser un commentaire

Catégories