© %author%

Le prix “Jeunesse et Handicap » décerné à Nitza Cavalier

‘M’appelle Frida Khalo » est le texte pour lequel la jeune littéraire Nitza Cavalier a décroché le prix « Jeunesse et Handicap », à l’Université de Guyane, le mercredi 23 mars.

La pièce de Nitza Cavalier est une référence à la vie de la peintre virtuose mexicaine Frida Khalo. Elle souffrait de la poliomyélite depuis l’âge de six ans, un handicap qui ne l’a pas empêchée de vivre sa passion. Ainsi, celle qui se trouve en Guyane depuis 2018 a tenu à mettre sous le feu des projecteurs une histoire qui s’inspire de la vie de l’artiste pour dire non aux discriminations dont fait face cette catégorie de personnes marginalisées.

« Chevauchée par l’esprit de Frida Kahlo, elle se libère enfin de tous ses maux et connait une certaine joie individuelle. Son corps et sa peinture restent ses seuls moyens de communication et elle s’en sert pour vaincre le néant », explique l’auteure qui met en exergue une femme muette qui utilise la peinture comme exutoire.

Le sacre de Nitza Cavalier pour le prix « Jeunesse et Handicap » la conduira à Nouméa, en Nouvelle-Calédonie, du 28 juin au 12 juillet 2022.

Laisser un commentaire

Catégories