© %author%

« Ou fè m twòp », quand Blondedy Ferdinand dénonce les relations toxiques

Absente des réseaux sociaux depuis quelques temps, la reine du buzz Blondedy Ferdinand vient de sortir une nouvelle vidéo sur Youtube, hier mercredi. « Ou fè m twòp », le titre du clip, cumule déjà près d’un million de vues sur la plateforme.

Peu s’y attendait à la sortie d’un nouveau son de Queen Blonde dont les apparitions sur la toile se faisaient rare. Pour le plaisir de ses fans, la femme d’affaires vient d’agrandir leur playlist. D’une durée de 5 minutes 40 secondes, « Ou fè m twòp » narre l’histoire d’une relation toxique. Tourné en Républicaine Dominicaine, on peut remarquer la présence de Paul Henry Athis, le partenaire de l’actrice dans le film, Les couleurs de la dignité.

« Sa se fado chak manman chak papa ki rive nan yon moman ke yo pa ka batay ankò pou yo kenbe yon relasyon. Nan ka pa m nan mwen ba w douzan. Douzan goumen. Douzan imilyasyon. Douzan w ap banm manti. Kisa m pa ta p fè pou ou ? Kisa w te bezwen ke m pa t ba ou ? Ou fè m mal. » s’est plaint en monologue l’artiste au début de la vidéo.

L’interprète de « Pou ou » s’est glissée dans la peau d’une femme de ménage, mariée et mère de famille qui subit quotidiennement les affres de son mari infidèle. Néanmoins par la suite, elle va se libérer de ce douloureux ménage pour trouver son bonheur ailleurs. Un phénomène qui reflète la vie de bien des gens.

Tantôt en rousse tantôt en brune, Queen Blonde, qui a passé à autres choses affiche de beaux looks, signe de son épanouissement. Dans la vraie vie, le dénouement de cette histoire est souvent différente. Beaucoup se résignent à rester pour maintes raisons, soit pour les enfants, soit pour les qu’en dira t’on. À défaut de cela, il-elle paie le prix fort.

Plus de publications

Laisser un commentaire

Catégories