© %author%

Source photo : Journal Mag Haïti

#PetroCaribeChallenge. Des citoyennes sont engagées dans la lutte contre la corruption en Haiti

Lancé le 14 août 2018 sur twitter par le cinéaste Gilbert Mirambeau, le hashtag #petrocaribechallenge a pris une ampleur à nulle autre pareille. Descendus devant la Cour supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif (CSC/CA) à Port-au-Prince ce 24 août, des milliers de gens, issus des différents couches de la population, demandant « Où est passé les fonds PetroCaribe? »

Ce mouvement qui devait être un sit-in s’est vite transformé en une manifestation où des milliers de gens scandaient, pancartes en main, la chanson fetiche « Petro Ciaio » pour réclamer des explications logiques sur les 3.8 milliards de dollars américains du fond PetroCaribe qui se sont juste volatilisés. 

Sous le soleil brûlant de Port-au-Prince et sous les yeux vigilants des forces de l’ordre, la population a répondu présent au lancement du tout premier sit-in Petro Caribe Challenge notamment des artistes, des humoristes et des étudiants. 

Les femmes ont répondu à l’appel et parmi les personnalités publiques presentes sur les lieux, on peut citer, entre autres, l’humoriste Gaëlle Bien-Aimé, l’actrice Gessica Généus, la jeune féministe-fondatrice de Negès Mawon Pascale Solages, la propriétaire du journal féminin Dofen News, Daniella Jacques, beaucoup de femmes entrepreneures, des étudiantes et professionnelles.

D’un autre côté, au cours de cette journée historique, certains politiciens qui essayaient de prendre part au soulèvement ont été pourchassés par la foule qui ne cessait de crier qu’ils n’ont pas besoin de leaders, que le peuple s’est emparé du dossier. 

Rappelons que le mouvement « Challenge Petro Caribe » est une initiative lancée et organisée uniquement par des citoyennes et citoyens du pays dans l’espoir de faire la lumière sur la disparition des fonds PetroCaribe.

Laisser un commentaire

Catégories