© %author%

Plusieurs utilisateurs fuient Whatsapp pour aller vers la concurrence

Il y a quelques jours, la messagerie Whatsapp a demandé à ses quelque deux milliards d’utilisateurs d’accepter de nouvelles conditions d’utilisation leur permettant de partager plus de données avec sa maison-mère Facebook. S’ils n’acceptent pas, ils ne pourront plus accéder à leur compte à partir du 8 février. Une annonce qui a depuis fait fui plusieurs d’entre eux vers des concurrents comme Signal et Telegram.

Très critiqué depuis l’annonce de cette nouvelle mesure, Whatsapp a tenu ce 12 janvier à rassurer ses utilisateurs.

« Avec toutes les rumeurs qui circulent, nous voulons répondre à certaines des questions les plus communes que nous avons reçues, écrit WhatsApp sur son site web, dans la rubrique « sécurité et confidentialité ». Nous voulons dire clairement que la mise à jour n’affecte en aucune façon la confidentialité des messages échangés avec vos amis et votre famille. »

Depuis l’annonce de Whatsapp le 7 janvier dernier, Telegram a dépassé les 500 millions d’utilisateurs actifs mensuels avec 25 millions de nouveaux utilisateurs lors des 72 dernières heures.

Notons que Facebook a racheté Whatsapp en 2014 pour la somme de 19 milliards de dollars.

Laisser un commentaire

Catégories